Les cendres du passé brûlent le présent

    Cinder & Ashe, Gerry Conway et Jose Luis Garcia-Lopez. Editions Delcourt, 128 pages, 14,95 euros.

    Le Vietnam ! Si la première guerre perdue par les G-I’s marque une étape importante dans l’arrêt de l’expansion impériale des États-Unis, elle est aussi cause de nombreux traumatismes psychologiques. La fuite honteuse et l’abandon de l’ambassade américaine de Saigon, entourée de civils suppliant de partir avec la troupe fut pour beaucoup de jeunes hommes l’image d’une trahison.

    Partant de cette guerre impossible à gagner, les auteurs nous montrent deux acteurs de cette tragédie. Ashe, un vétéran du conflit a ramené Cinder dans ses bagages. Les années ont passé et le bruit du canon s’est déplacé mais Cinder et Ashe sont restés proches et ont ouvert –ensemble– à la Nouvelle-Orléans, une agence de détectives privés. Et un jour, un fermier de l’Iowa pousse leur porte, vaches empoisonnées, crédit bancaire coupé et fille kidnappée…

    Qui et pourquoi désire-t-on la disparition d’un fermier ordinaire et sans histoire ? Pour un dollar (payable d’avance) le duo accepte l’affaire. C’est alors que, les fantômes issus de leurs passés vont se réveiller, mettant leurs vies en danger…

    Alternant  ou mêlant la guerre du Vietnam et l’Amérique de Reagan, Saigon et la Nouvelle-Orléans, les auteurs nous entraînent, en une sarabande effrénée, dans un récit mêlant polar noir, histoire d’amour et soif de vengeance. Pas de temps mort dans ce récit où la psychologie des personnages et leurs blessures intimes se dévoilent par leurs actions-réactions. Inédit en France, ce récit qui se dévore d’une traite mérite largement le détour.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Déraison sociale

    Revanche, tome 2: Raison sociale, Nicolas Pothier (scénario), Jean-Christophe Chauzy, éditions Treize étrange / ...

    La guerre d’Espagne avec du recul…

    Le recul du fusil, tome 2 : les batailles, de Jean-Sébastien Bordas, éditions Quadrants/Soleil, ...

    Premier défi accompli

    Cutting Edge, tome 2, Francesco Dimitri (scénario), Mario Alberti (dessin), éditions Delcourt, 48 pages, ...

    La présidentielle, off course

    Le journal du off, dans les coulisses d’une campagne présidentielle folle, Frédéric Gerschel et ...

    Seule survivante

    Seul survivant, tome 2 : Bossa nova club, Christophe Martinolli et Thomas Martinetti (scénario), ...

    Plongée dans les nouveaux mystères d’Aquablue

    Aquablue, tome 13 : Septentrion, Régis Hautière, Reno. Editions Delcourt, 48 pages, 13,95 euros. ...