Les hommes de l’ombre

    Fraternités, tome 1 : 1792, l’ordre guillotiné, Jean-Christophe Camus & Ramon Rosanas . Editions Delcourt, 64 pages, 14,95 euros

    Septembre 1792 à Paris. Franc-maçon, Gaston Baudecourt est le directeur du journal Fraternités où il affiche des idéaux identiques à ceux prônés par le nouveau régime qui, tiraillé entre diverses factions, s’installe à grand peine. L’un des camps, en lutte pour le pouvoir, désigne un ennemi: les francs-maçons. D’ailleurs, le duc d’Orléans, cousin du roi qui va voter la mort de Louis XVI, ouvrant ainsi la porte à la Terreur est devenu Philippe Egalité. Grand maître de l’Ordre d’Orient, pour quel motif vient-il de renoncer à sa charge ? Baudecourt est convaincu que quelqu’un, tapi dans l’ombre, tire les ficelles d’un gigantesque jeu de massacre où lui, ses amis et sa famille sont impliqués à plusieurs titres…La théorie du complot, mythe ou réalité ? Si une époque, fertile en rebondissements et retournements de situation, se prête facilement à ces intrigues, c’est bien la période de la Révolution française. Les grandes idées généreuses et humanistes qui débouchent sur l’exécution du roi et la Terreur, est-ce la fatalité, la faute à pas de chance ou le résultat d’une conspiration savamment ourdie ?

    Les francs maçons, avec leur goût du secret, des initiations aussi symboliques que désuètes et souvent leur appartenance à la haute bourgeoise étaient idéalement placés pour être pris entre le marteau révolutionnaire et l’enclume de la monarchie. Leurs idéaux de liberté, de justice et de fraternité les désignaient comme ennemis aux divers camps en lice. Cet album est l’occasion idéale pour découvrir ces hommes de l’ombre

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le grand retour de Lone Sloane

    Lone Sloane, Delirius, tome 2, Druillet, Lob, Legrand. Editions Drugstore, 64 pages, 18 euros. ...

    Paris en passe d’être gagné pour Schuiten et Peeters

    Revoir Paris, t.1, Benoît Peeters (scénario), François Schuiten (dessin). Editions Casterman, 64 pages, 15 ...

    Enquête au coeur du foot-business

    Saluons l’arrivée d’un nouveau contributeur ponctuel à ce blog, Maxime Piquet (par ailleurs journaliste ...

    Régime de Croisière

    LE MARIN, L’ACTRICE ET LA CROISIERE JAUNE, t.2 : chemins de pierre, de Régis ...

    Good bye Vietnam

    Napalm fever, Allan Barte. Editions Bayou/Gallimard, 96 pages, 16 euros. C’est d’une époque pas ...

    Les semences de la révolte commencent à pousser

    Résilience, tome 1: les terres mortes, Augustin Lebon, Louise Joor (scénario), Augustin Lebon (dessin). ...