Les légendaires “Jean-Guy” du Québec reparaissent

    La légende des jean-guy_couvLa légende des Jean-Guy, Claude Cloutier. Editions La Pastèque, 56 pages, 16 euros. Parution le 1er octobre 2015.

    Apparus dans les années 90 dans les pages du magazine satirique Croc, qui avait vu aussi accueilli l’historique Michel Risque, les Jean-Guy sont devenus un classique de la bande dessinée québécoise. Les éditions de la Pastèque ont eu la bonne idée d’en faire une réédition en cet automne (l’album paru en 1995 étant épuisé). Et vingt ans après, la découverte est toujours aussi réjouissante et l’humour n’a nullement vieilli. Il est vrai que pour de telles légendes anthropologiques, vingt ans, ce n’est rien.

    Voilà donc le retour des Jean-Guy, de Dieu Ouelet, de Maurice Papineau et de Gino l’extraterrestre !

    Il y a fort longtemps, donc, dans un coin enchanteur du Québec, s’ébrouait en effet une faune bizarroïde, dont les “Jean-Guy”, sorte de gros lapin bipède aux grands yeux et au nez en patate, doté par la nature d’un “beau pelage mi polyester-mi coton”. Une autre de leurs particularités étant justement de tous porter le même nom, en plus de se nourrir de macaronis au fromage sauvages Kraft Dinner et d’avoir comme principales activités la culture et le sexe (pratiqué aisément grâce à un appendice caudal en forme de prise électrique).

    La vie paisible de ces créatures est perturbée par quelques autres personnages tout aussi étonnants comme les extra-terrestres Ginos, l’immonde Gaspard à poil ras ou l’odieux et cupide Maurice Papineau (qui pourrait bien être l’ancêtre de nos assureurs). Au-dessus d’eux, au paradis, au milieu de ses seins (oui, il ne s’agit pas d’une coquille ici), Dieu Ouelet songe à gagner en popularité et à combattre les pièges de son rival, Lucifer Proulx. Heureusement, pour crétins qu’ils soient, les Jean-Guy peuvent compter sur leur super-héros: Jean-Guy-man…

    C’est un petit monde fantaisiste, unique et drôlissime qu’a fait naître et prospérer Claude Cloutier – passé depuis au cinéma d’animation. Avec un humour qui joue autant sur le dessin, raffiné au style rétro, que sur le texte, plein de jeux de mots, ou sur les histoires, joyeusement loufoques. Du niveau des Monthy Python ou de la cultissime version de la Bible par le regretté Loup (avec qui Cloutier partage un beau dessin soigné en noir et blanc). Vraiment jubilatoire et graphiquement très beau.

    Légende des jean-guy_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le nouvel Aurel et Dély… du pied gauche

    Monde de merde, Aurel, présentation Renaud Dély, éditions Glénat, 144 pages, 15,50 euros. Le ...

    Le Sherlock 2.0 cathodique sur les planches

    Sherlock, une étude en rose, Steven Moffat et Mark Gatiss (scénario), « Jay. » (dessin). Editions Kurokawa, ...

    Pension Moreau vache

    La pension Moreau, tome 1: les enfants terribles, Benoît Broyart (scénario), Marc Lizano (dessin). ...

    Le plein d’idées noires

    Réalités obliques, tome 2 : mondes obliques, Clarke. Edition du Lombard, 160 pages, 16,45 ...

    Pour l’humour de Dieu

    Y a pas de miracle, Davy Mourier. Editions Fluide glacial, 96 pages, 9,90 euros. ...