Les orphelins dans la guerre

    La Guerre des lulus, tome 1 : la maison des enfants trouvés, Régis Hautière, Hardoc. Casterman, 56 pages, 12,95 €

    En cet été 1914, les Lulus (Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig) sont orphelins. Leur foyer est  l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt, en Picardie. Un havre de paix qui ne leur fait pas oublier leur condition. Comme beaucoup de gamins d’une dizaine d’années, ils aiment s’évader de cet asile et, si leurs escapades font tourner les bons pères en bourriques, ce n’est jamais méchant.  Un jour alors qu’ils s’étaient réfugiés dans leur cabane dans les bois, l’abbaye, le village même sont évacués. L’ennemi est tout proche ! De retour au bercail, le nid est vide. C’est la liberté, la vraie, celle des adultes… mais bien vite les Lulus se rendent compte que tout n’est pas rose et les Allemands occupent l’abbaye. Ils vont apprendre à se débrouiller seuls…

    Un récit de guerre. Encore ! Oui, mais celui-ci est différent et donne la parole aux oubliés.  Des dialogues qui sonnent justes, des personnages vrais et attachants donnent à cet album une grande puissance évocatrice sans sombrer dans le mélo ni basculer dans l’héroïsme puérile comme le montraient les récits des années 1920. Avec le recul du temps, les récits quittent le terrain de la propagande deviennent réalistes. Les auteurs montrent des gosses authentiques avec leurs rêves et leurs craintes, pas des héros fantasmés. Cette guerre des Lulus ne montre pas la vie dans les tranchées, elle ne célèbre pas non plus des charges baïonnette au canon, elle est moins sanglante que bien des évocations passées mais elle a le mérite de faire parler ceux qui souvent sont restés muets : les gosses perdus dans la plus effroyable des folies humaines. Le dessin de Hardoc apporte une dimension humaine supplémentaire au texte. Un duo d’auteurs  efficace et talentueux que nous serons heureux de suivre dans le prochain volume.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Encore de l’heroïc-fantaisie avec Poussin-Bleu

    Poussin-Bleu, tome 1: l’armure d’or, Monsieur le Chien. Editions Fluide glacial, 56 pages, 14,90 ...

    En BD : l’argent et l’amour, recette du succès !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    La cavalcade finale de Fantomas

    La colère de Fantomas, tome 3: à tombeau ouvert, Olivier Bocquet (scénariste), Julie Rocheleau ...

    Valérian revit grâce à Larcenet

    Valérian vu par… Larcenet, t.1 : l’armure du Jakolass, éditions Dargaud, 48 pages, 11,95 ...

    Largo Winch : de la BD au cinéma, un business de milliardaire !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !