Les Spectaculaires sortent la tête de l’eau

    x Les spectaculaires, tome 3: Les spectaculaires prennent l’eau, Régis Hautière (scénario), Arnaud Poitevin (dessin). Editions Rue de Sèvres, 64 pages, 14 euros.

    1910, Paris est sous l’eau à cause de la crue exceptionnelle de la Seine. Et sous la menace d’un super-malfrat qui profite de la désorganisation ambiante pour faire libérer des prisonniers et piller les trésors publics. Et il signe ses méfaits d’un “M” comme Marsouin, défiant ouvertement l’autorité du préfet Lépine (par ailleurs créateur du concours d’inventions qui porte son nom). Ce dernier se résoud à faire appel à Pipolet et à sa bande de Spectaculaires, encore auréolés de l’aide apportée à la grande Sarah Bernhardt. Mais si Pipolet multiplie les inventions afin d’adapter sa fine équipe aux nouvelles conditions climatiques, il a fort à faire avec un méchant aux desseins obscurs.

    Avec ce troisième tome, la bande des Spectaculaires a trouvé un bon rythme de croisière.
    Dans leur ambiance Belle époque débridée, Régis Hautière et Arnaud Poitevin s’amusent à faire des clins d’oeil aux différents sous-genres du polar. Après l’enquête à la Agatha Christie dans le tome 2, cette nouvelle aventure se rapproche plus d’une ambiance à la Fantomas, voire des super-héros de comics (avec un Marsouin qui fait songer forcément au Pingouin et des Spectaculaires roulant avec “un” batmobile – une automobile amphibie).
    Les héros désormais bien campés, le récit peut pleinement se développer, comme dans l’épisode précédent, au fil d’une aventure loufoque mais dense et très réjouissante. Le trait plein d’entrain d’Arnaud Poitevin accompagne les dialogues plein d’humour et de second degré de Régis Hautière et de l’amusante insertion de personnages historiques au sein d’une histoire totalement fantaisiste. Ici, comme pour la Seine, le niveau est haut !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Des Papiers nickelés toujours nickel

    Dédiée à “l’image populaire” sous toutes ces formes, la revue Papiers nickelés fête son ...

    Renaud, une bande (dessinée) pour lui tout seul maintenant

    La bande à Renaud, collectif. Editions Delcourt, 106 pages, 18,95 euros. Renaud aime bien ...

    Un bonheur pas complet Made in Normandie

    Martin Bonheur, Jérôme Félix (scénario), Stéphane Louis (dessin). Editions Grand Angle, 80 pages, 16,90 ...

    Drôle de Pataquès dans le “nouveau monde” politique

    Team Méluche, Hervé Bourhis. Editions Delcourt, coll. Pataquès, 96 pages, 12 euros. Tout à ...

    L’ultime frontière bientôt atteinte

    Ultime frontière, épisode 2 (2015) et épisode 3 (sortie le 16 septembre), Léo (scénario), ...