Les traumas réels d’une guerre virtuelle

    Drones_t2_couvDrones, tome 2: Post-trauma, Sylvain Runberg (scénario), Louis (dessin). Editions Le Lombard, 48 pages, 13,99 euros.

    Juin 2037. Un mois après le début du récit de ces pilotes de drones de combat, le conflit s’est encore durci en Chine. Une série de grèves s’est déclenchée dans le Qinghai. Avec notamment une prise d’otages des cadres européens. Dans la rue, la répression menée par le parti au pouvoir, pro-européen vire à l’émeute. Et ce n’est qu’un début, les rebelles catholiques de Yun Shao entendent récupérer le mouvement social pour lui donner une tournure insurrectionnelle.
    Depuis leur base danoise, Sam, Jewel et Louise vont de nouveau être sollicités, pour surveiller l’évolution de la situation dans l’usine, mais surtout pour débusquer le leader indépendantiste. Pendant ce temps, la famille d’un des soldats tués lors d’une attaque précédente vient de récupérer le corps du défunt. Et ce drame va en déclencher un bien plus sanglant, au coeur même de la base danoise…

    Cette “guerre moderne” masque sous un vernis de SF une réalité bien plus contemporaine. Même s’il manque un peu de finesse quant à la psychologie des personnages – compte tenu du format réduit en 48 pages – ce second tome est toujours aussi efficace et porté par un dessin semi-réaliste bien maîtrisé. Le récit décrit toute la violence de cette guerre “moderne”. Et il le fait avec une représentation sans concession qui n’élude pas les séquences les plus traumatisantes (comme ici une femme amputée des deux jambes ou une tuerie au milieu d’une cérémonie militaire.
    Sur le fond, au terrorisme basique répond l’arsenal technologique et numérique. Avec une même inhumanité. L’épilogue meurtrier, qui vient rappeler que la guerre même déclenchée à distance derrière un cockpit virtuel peut avoir des conséquences immédiates, est à ce titre glaçant. A la fois par le déchaînement surprenant de violences et par la froideur finale de l’héroïne.

    Derrière l’apparence d’une banale série d’aventure “classique”, ce dyptique a une dimension plus ample et porte un regard sans concession sur les nouvelles guerres “technologiques” et la déshumanisation qu’elles impliquent. Et le massacre final résonne forcément étrangement avec les attentats récents qui ont frappé la France.

    drones_t2_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les Profs sont de sortie

    Les Profs, tome 17: sortie scolaire, Pica (dessin), Erroc (scénario). Editions Bamboo, 48 pages, ...

    La guerre universelle a bien repris

    [youtube]http://youtu.be/mQT8zbE7EdE[/youtube]   Universal War two, tome 1: le temps du désert, Denis Bajram, éditions ...

    Enola à cheval sur ses principes

    Enola et les animaux extraordinaires, tome 2: La licorne qui dépassait les bornes, Joris ...

    Naissance d’une bien belle Saga

    Saga, tome 1, Brian K.Vaughan, Fiona Staples, éditions Urban Comics (coll. Urban Indies), 168 ...

    Métal hurle de nouveau

    Métal hurlant, chronicles, volume 1, collectif, éditions Humanoïdes associés, 194 pages, 24,95 euros. Ce ...

    Metalfer n’a pas rouillé !

    Metalfer, Stan et Vince (dessin et scénario), Editions Dargaud, 80 pages, 15,99 euros. Cette ...