L’extraordinaire zoo de Dedieu

    Zoo-lavardens_couvL’Étrange Zoo de Lavardens, Thierry Dedieu. Editions Seuil Jeunesse, 72 pages, 18 euros.

    Les temps sont durs pour la famille Lavardens. Mais un jour, tombant nez à nez avec un cerf, Monsieur (qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Thierry Dedieu) eut une illumination: il allait aménager un zoo dans l’enceinte du château. “Et l’on viendrait de loin pour le visiter.” Il serait à nouveau riche ! Ainsi, avec les dernières petites miettes de sa fortune passée, il entreprit les travaux et fit venir des animaux à poils, plumes, écailles de tous les continents. Une fois le zoo ouvert, ce fut le succès immédiat. Monsieur s’occupait bien de ses animaux. Si bien que ses derniers appréciaient beaucoup leur gardien. Ce dernier n’hésitait d’ailleurs pas, une fois le zoo fermé au public, à ouvrir les portes des cages pour que ses nouveaux compagnons puissent profiter du parc et se dégourdir les patounes. Mais les animaux ne se sont pas cantonné au parc. Très vite, ils ont également investi le château…

    Pour les occupants humains, la vie n’était pas de tout repos. L’ours polaire squattait la baignoire tandis qu’un croco se prélassait sur le sofa, la girafe dégustait les bouquets de fleurs, le chimpanzé de balançait aux lustres et il valait mieux ne pas être dans le passage quand les gazelles faisaient un tour de piste.
    Un jour, la belle-mère de Monsieur en eut assez. Dorénavant, il y aurait des règles.
    Lorsque les animaux seront invités au château, ils se comporteront comme des gens civilisés. C’est à dire bien habillés. De plus, ils mangeront avec des couverts.

    Petit à petit les animaux ont pris goût à ce style de vie. Ils ont appris à jouer aux cartes, au croquet, au badminton et certains ont même entrepris de hautes études. Tout allait pour le mieux jusqu’à ce que les animaux refusent de continuer à déambuler à poil devant les visiteurs du zoo. Un accord fut trouvé: “Pour préserver leur anonymat et épargner leur pudeur, la belle-mère s’engagea à leur confectionner des masques.” Ceux-ci étaient si bien réalisés que le résultat était très surprenant. Chamodile, kangours, aiglion, cerfourou… des croisements inédits qui firent affluer les visiteurs de plus belle.

    zoo-lavardens_thierry dedieu
    Autoportrait de Thierry Dedieu

    Un bien curieux ouvrage que cet Étrange zoo de Lavardens. Une fois de plus, après son récent album sur la Grande Guerre, Thierry Dedieu a sorti ses fusains pour nous croquer avec beaucoup d’humour les scènes de cette histoire farfelue. Des illustrations ensuite retravaillées sur ordinateur pour leur donner un aspect de vieilles photographies style 1900.

    Les dessins de Thierry Dedieu font d’autant plus mouche de par leur réalisme. Ce qui met en exergue l’étrangeté des habitants de ce zoo tout à fait hors norme ainsi que cette fâcheuse manie qu’a l’Homme de toujours vouloir tout régir et dénaturer.

    Par Gaëlle Martin

    zoo-lavardens_illustrhino

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    On the Road again sur la Route 66

    Route 66, Georges Abolin. Editions Bamboo, 48 pages, 10,95 euros. Pompiste près du périph’ ...

    Une belle leçon de vérité sur la guerre

    Notre Mère la guerre, tome 4: Requiem, Kris, Maël, éditions Futuropolis, 64 pages, 16,25 ...

    King Kongo

    Kongo, Christian Perrissin, Tom Tirabosco, éditions Futuropolis, 176 pages, 24 euros. Au coeur des ...

    Les Bidochon en vert et en verve

    Les Bidochon, tome 21 : … sauvent la planète, Binet, ed. Fluide glacial, 48 ...

    Avec Prométhée, l’approche de la fin justifie les moyens

    Prométhée, tome 10 : dans les ténèbres (2/2). Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele. Editions ...

    “Anuki” sans parole, mais non sans talent dans le Courrier picard

    On a déjà évoqué, voilà quelques jours, la sortie d’Anuki, nouvel album Bd/Jeunesse des ...