L’héroïc Fantasy, c’est ça !

    Sian Loriel, T.1 : Les Marches Carmines, Attinost & de Luca. Editions le Lombard, 48 pages, 14.45€

    Les Marches Carmines ! Une contrée barbare qui possède des mines regorgeant de richesses où le peuple est exploité. Mais la situation politique est trouble, le souverain n’est qu’un enfant et le régent est contesté par les grands féodaux, par les guildes de marchands et par l’église. Comme un danger n’arrive jamais seul, les tribus du Nord semblent vouloir remettre en cause les accords passés. Les « riders », des mercenaires équipés d’armures qui fonctionnent à la vapeur, louent leurs services au plus offrants. Le plus célèbre est Sian Loriel qui parcourt les divers champs de bataille avec sa grande épée et son « huileux », chargé de l’entretien de la magie mécanique de l’armure. Mais le dernier contrat accepté par Sian pourrait bien être un marché de dupes, chaque parti en présence cherchant à le manipuler.

    La fantasy est devenue célèbre en France grâce à Conan. Depuis cette époque, elle a du mal à s’arracher à son péché originel : je viens, je cogne et je repars plus ou moins riche. Si cette nouvelle série  n’échappe pas à cette règle, elle est heureusement plus élaborée et ne se contente pas de mettre en scène des séances de castagne et offre une vision plus riche avec un scénario intéressant où les forces en présence relèvent tout autant de la politique que de l’économie et de la religion. Comme toujours, les différentes factions n’ont qu’un but double : le pouvoir et plus de fortune. A noter que le scénariste est un concepteur de jeux de rôle et que cela se sent un peu dans le déroulement du scénario

    Tiens, pour voir, je vais lancer un dé à 4 faces.


    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le retour presque gagnant de Théodore Poussin

    Les aventures de Théodore Poussin, t.13: Le dernier voyage de l’Amok, Frank Le Gall. Editions ...

    Chauzy sur la frontière post-apocalyptique entre civilisation et barbarie

    Le reste du monde, tome 3: Les frontières, Jean-Christophe Chauzy. Editions Casterman, 112 pages, ...

    Les Bidochon à la pointe du progrès

    “Les Bidochon n’arrêtent pas le progrès”, t.20, de Binet, Ed.Fluide Glacial, 48 p., 10,40 euros. ...

    Pour “Charlie Hebdo”: la belle liberté de dessiner

    Quand je dessine, je peux dépasser…, collectif d’auteurs. Actes sud junior, dès 6 ans, ...

    Des affaires pas si étrangères

    Quai d’Orsay, tome 2, chroniques diplomatiques, de Christophe Blain et Abel Lanzac, éditions Dargaud, ...

    Goossens toujours très combattif

    Combats, Daniel Goossens. Editions Fluide glacial, 48 pages, 14 euros. Après s’être penché sur ...