L’horreur économique traitée par le rire

    La survie de l’espèce, Paul Jorion, Grégory Maklès, éditions Futuropolis & Arte Editions, 126 pages, 18 euros.

    L’économie n’est pas toujours gaie. Surtout en ce moment. Avec Paul Jorion et Grégory Maklès, elle se montre en revanche férocement drôle à suivre, dans ce petit bouquin co-édité par Futuropolis et Arte.

    Dans des courts chapitres, le sociologue (qui fut l’un de ceux qui prédit la crise un an avant la chute de Lehman Brothers) et le dessinateur de Ruppert expliquent, de façon certes caricaturale mais non sans pertinence, la loi de la compétitivité, l’invention du travail, la répartition inégalitaire du surplus de production, le partage des richesses, le fonctionnement de la bourse et ses bulles spéculatives, ou l’idéologie ultralibérale.

    Pour l’anecdote, on notera aussi la présence, le temps de deux chapitres du journaliste amiénois François Ruffin, assez reconnaissable en trublion d’une assemblée générale des actionnaires de “Casine”, présidée par l’ex-PDG de “Mouline” (dans lequel on reconnaît bien, l’ancien PDG de Casino, Jean-Charles Naouri en procès avec Fakir, le journal de François Ruffin).

    Une leçon d’économie ludique, pleine d’ironie et de cynisme, appliquée et expliquée à l’aide d’une mise en scène très expressive de Grégory Maklès, concrétisant fort bien les notions les plus ardues à l’aide de salariés en bonhommes légo, de capitalistes en chapeau haut de forme, de traders masqués derrière le masque du tueur de Vendredi 13 et de top managers habillés en généraux US (quand ils ne sont pas les jockeys des chevaux-prolétaires). L’horreur économique contemporaine disséquée en 126 pages. Avec, en guise de conclusion, une dernière petite histoire – non dessinée celle-ci, d’un nuit d’orage en mer du nord entre Calais et Douvres et des raisons d’espérer d’une jeunesse qui se prendrait en main…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les géants verts sortent de leurs boîtes

    World War X, tome 1 : Hédius, Jerry Frissen, Peter Snejberg, éditions Le Lombard, ...

    Des idées dans la Suite

    La suite de Skolem, tome 2: Disparitions, Marek (dessin), Jean-François Kierzkowski (scénario). Editions Pirates, ...

    Mine de rien, du bel art à Lens

    L’art du chevalement, Loo Hui Phang (scénario), Philipe Dupuy (dessin), editions Futuropolis, 64 pages, ...

    Des rencontres et quelques faux contacts pour Prométhée

    Prométhée, tome 13: contacts, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele, Emmanuel Roudier, Stéphane Servain, Laurent ...

    Un retour XIII attendu et pas si mal négocié

    XIII, tome 20 : le jour du Mayflower, Yves Sente et Iouri Jigounouv, éditions ...

    E.-P. Jacobs, un auteur de papier

    La marque Jacobs, une vie en bande dessinée, Rodolphe et Louis Alloing. Editions Delcourt, ...