Lingvistov dessine un nouveau chat-pitre

    Dingues de chats, Lingvistov / Landysh. Editions Hachette comics, 96 pages, 14,95 euros.

    La bande dessinée ne manque pas de chats célèbres, de celui de Geluck à Garfield sans oublier la série de “c(h)at-lembours” de Siné, pour ne citer qu’eux. Autant dire que ce nouvel album ne révolutionnera pas le genre. Ce n’est pas forcément l’objet de ce recueil de dessins d’une jeune auteure russe ayant émergé sur le net. Repérée sur Topito par Hachette, elle voit paraître donc ici son premier album en français.

    Très présente sur les réseaux sociaux (Twitter, Tumblr ou Facebook, où elle réunit près de 66 000 fans), Landysh diffuse et vend humoristiques, sous forme de cartes, de livres et de papeterie à travers la société Lingvistov, avec un “succès fulgurant dans le monde entier” (dixit le dossier de presse). Son chat, Augustus, l’inspire particulièrement. Et cette fréquentation amicale et assidue se ressent bien à travers ses dessins…

    D’inspiration minimaliste, avec un trait épuré et rond, elle décrit des attitudes félines qui parleront forcément, par leur authenticité, à tous les propriétaires de chats (ou plutôt tous ceux chez qui un chat a daigné bien vouloir s’installer, selon l’esprit bien saisi de l’animal).

    Cet humour fonctionne le mieux dans les dessins (ou les 2 strips) décrivant le quotidien des félins et leurs rapports avec leurs maîtres. Les échappées plus fantaisistes tombent un peu plus à plat. Mais quelques aphorismes illustrés ne manquent en revanche pas d’esprit.
    On pourra juste déplorer l’absence de biographie de l’auteure, qui aurait permis d’incarner un peu plus l’ouvrage.

    Feel-good-book illustré plutôt que fast littérature, cet album de chats là ne rend pas forcément dingue, mais un feuilletage ponctuel rendra souvent le sourire. Joliment édité et avec des dessins bien mis en valeur sur fond pastel, voici un album à offrir aux amateurs de chats. Et à lire avec un matou ronronnant sur les genoux.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    HahaHaha
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Hollywood en noir et blanc… et rouge sang

    Pornhollywood, tome 2: Crépuscules, Noël Simsolo (scénario), Dominique Hé (dessinateur). Editions Glénat, 48 pages, ...

    L’affaire Clearstream enfin éclaircie

    L’affaire des affaires, tome 4 : Justice, de Denis Robert et Laurent Astier, éditions ...

    Mal de mère et sacrée gueule de bois

    Mal de mère, Rodéric Valambois. Coll. Quadrants / Editions Soleil, 224 pages, 18,95 euros. ...

    Notre-Dame de Paris, mémoire vive

     Dans les coulisses de Notre-Dame, Elodie Font (scénario), Joël Alessandra (dessin). Editions Jungle, 120 ...

    Un voile de nylon rouge sang

    Quatre larmes sur un voile de nylon rouge, Emmanuel Beaudry (scénario), Corentin Lecorsier (dessin). ...

    Quand l’histoire déraille

    Les Brigades du temps –Tome 1 : 1942, A l’ouest rien de nouveau, Bruno Duhamel, ...