L’odyssée intérieure au fil des genres avec Wul

    Odyssée sous contrôle_couvOdyssée sous contrôle, coll. Les Univers de Stefan Wul, Dobbs (scénario), Stéphane Perger (dessin). Editions Ankama, 64 pages, 14,90 euros.

    Nouvelle extension dans ces univers de Stefan Wul, largement labouré, désormais par la palette d’auteurs réunis par les éditions Ankama et Comix Buro. Avec un one shot très surprenant.

    Dans un vaisseau spatial à destination d’Emeraude, planète luxuriante conquise sur les céphalopodes Cepodes, un agent secret aux identités multiples, Michel Maistre flirte avec une jeune poétesse, Inès. Venu pour enquêter sur une série de disparitions – qui pourraient être liées à la naissance d’une révolte cepode – il va être confronté à la disparition très médiatique d’Inès. Avant d’être lui capturé et victime d’expérimentations atroces. Et le pire est encore à venir. A moins qu’il soit déjà advenu depuis longtemps…

    Débuté comme un space-opera, glissant vers le thriller d’espionnage d’anticipation, avant de basculer dans l’horreur, puis dans une sorte de délire psychédélique, cette Odyssée-là, moins mythologique que celle d’Ulysse est tout aussi tumultueuse et rocambolesque. Les péripéties de l’agent Michel aux divers visages deviennent de plus en plus incroyables, ou paraissant glisser dans la série Z… Avant de trouver une explication atrocement rationnelle. Et ce d’autant plus qu’Olivier Dobremel et Stéphane Perger ont pris la liberté d’éviter le happy end du roman originel. La chute en est, de fait, plus “marquante, moderne et cynique”, assurément, comme ils l’expliquent dans le préambule au joli petit dossier qui accompagne le récit.
    Réaliste et soigné, avec une touche “vintage”, le dessin de Stéphane Perger apporte une touche rétro (notamment dans la palette chromatique) fort bienvenue à ce récit effectivement sous contrôle de bout en bout, même si le lecteur est amené à prendre plaisir à s’y perdre.

    Après Retour à zéro, de Smolderen et Bourlaud, voilà un deuxième one-shot réussi qui fait son apparition dans l’univers dessiné de Wul.

    Odyssée sous contrôle_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    On ne Bouddha pas notre plaisir

    Vietnam, tome 2: le réveil du Bouddha, Frédéric Brrémaud (scénario), Chico Pacheco (dessin). Editions ...

    Gaston et Kid Paddle, nos héros en culottes courtes

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Le prix du sang

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    De quoi mordre à l’Appât du nouveau XIII

    XIII, tome 21 : l’Appât, Yves Sente, Iouri Jigounov. Editions Dargaud, 56 pages, 11,99 ...

    Les femmes ont la main

    [media id=19 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Un Mickey (et un Loisel) fort de café

    Mickey Mouse : Café zombo, Régis Loisel. Editions Glénat, 80 pages, 19 euros. Après Tromdheim ...