Mascarade, l’autre monde merveilleux de Florence Magnin

    Mascarade_couvMascarade, Florence Magnin. Editions Daniel Maghen, 240 pages, 29 euros.

    Venue de l’illustration, Florence Magnin est une auteure rare dans le 9e art. Un peu magicienne sans doute, car ses ouvrages ont le don de marquer profondément ses lecteurs (c’est au moins mon cas, mais je ne pense pas être le seul). Son univers, faussement doux et subtilement fantastique s’était révélé avec l’Autre monde, scénarisé par Rodolphe qui, vingt-cinq ans après, demeure un titre phare d’une héroïc-fantasy baignant dans le merveilleux et les univers légendaires. Ce style subtil et si personnel, elle le dévoile pleinement dans son nouvel album, désormais en auteur complet (ce qu’elle avait déjà été sur le cycle de l’Héritage d’Emilie), dans une fresque de 240 pages magnifique et envoûtante…

    Mascarade-dessin oursGaëlle, une jeune fille aux couettes blondes passe l’été dans un village ensoleillé, seule avec sa mère que ces vacances bucoliques n’enthousiasme guère. Heureusement, elle s’est fait un copain, Titou, orphelin “un peu demeuré et bizarre” (selon sa mère) vivant avec sa grand-mère, qui connaît tous les contes du coin. Car dans cette campagne profonde, pétrie encore de légendes, il suffisait jadis de fabriquer son masque pour visiter en rêve le domaine des esprits, le pays des fées. C’est justement ce que la jeune citadine va vivre à son tour…

    Là-bas, dans cet “autre monde” des rêves, elle va traverser des univers aussi étranges que dangereux: se retrouver chez une ogresse, être sauvée par l’intervention d’un loup blanc; être entrainée dans un dédale obscur, puis sur un bateau de pirates pour retrouver Pinocchio dans le ventre de la baleine, ou s’envoler ver une cité sélénite digne du baron de Munchaüsen. Entre autres lieux singuliers.
    Mais, surtout, les événements vécus dans ces rêves interagissent avec sa réalité. A moins que notre “réalité” ne soit que la perpétuation des tentatives éternelles du démon pour chasser les innocents. Car tous les ogres ne sont pas dans les contes !
    Le fantôme d’un enfant disparu, venu la hanter et la disparition d’une nouvelle petite fille, lors d’une fête foraine, lui révéleront que le mal est bien plus proche et réel qu’elle le pensait. Un mal qui semble lié aux ruines du vieux château du village. Et peut-être aussi à Julien, jeune homme secret et solitaire, qui fabrique des jouets et des robes chez lui et avec qui Titou et Gaëlle se sont liés…

    Mascarade-planchedessinRelecture du mythe de l’ogre, Mascarade est difficilement réductible à ses bribes d’intrigues, ou alors comme pour tous les rêves, le récit en perd l’essentiel de sa substance. Car l’émotion qu’il déclenche ne se ressent véritablement qu’à travers le traitement graphique magistral qu’en fait Florence Magnin.

    Débutant par un prologue intrigant, en noir et blanc, sur fond obscur, d’un enfant au regard étonné et terrifié dans une cellule, le livre va ensuite se décliner en différentes palettes de couleurs selon les moments et les tonalités de l’hisoitre : le récit “principal”, de l’été de Gaëlle est restitué dans une ambiance ensoleillée et lumineuse, au crayon léger et à l’aquarelle. Les divers songes, eux, s’inscrivent dans des tons plus sépia, bleutés, verts ou rouge pour le climax final (au suspense digne d’un thriller horrifique), dans la veine de son style antérieur.

    Jouant sur divers registres du fantastique (du merveilleux aux “ghost stories” et aux fantasmes oniriques, du tueur d’enfant à l’ogre traditionnel des contes de fées), réflexion métaphorique sur le passage de l’enfance à l’âge adulte et l’innocence perdue, Mascarade offre un nouveau voyage intense dans un autre monde magique.
    Un nouveau conte initiatique à lire, conseille l’éditeur, à partir de 12 ans (mais sans limites d’âge). Et tous ceux qui s’y plongeront garderont sûrement en mémoire, comme l’héroïne, “une robe couleur de lune, un ours triste et l’espoir que quelque part, de l’autre côté du miroir, vivent à jamais, un sage, un loup et (son) premier amour…” Autant dire, un vrai trésor à découvrir et partager d’urgence.

    La parution de « Mascarade » est accompagnée d’une exposition-vente du mercredi 26 novembre au samedi 6 décembre à la Galerie Daniel Maghen (147, quai des Grands Augustins, à Paris).  Le vernissage aura lieu jeudi 27 novembre à partir de 19 heures, en présence de l’auteure.
    Mascarade-planche
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Nouveau départ et belle arrivée au bout du Bel âge

    Le bel âge, tome 3 : Départs, Merwan. Editions Dargaud, 104 pages, 16,45 euros. ...

    Régime de Croisière

    LE MARIN, L’ACTRICE ET LA CROISIERE JAUNE, t.2 : chemins de pierre, de Régis ...

    Et pourtant, ils tournent toujours… au fond du bocal

    Le fond du bocal, tome 7, Nicolas Poupon. Editions Glénat, 64 pages, 12 euros. ...

    Un petit air de vacance(s)

    Comme tous les étés, petite interruption estivale de ce blog. Retour vers le 25 ...