Mission enfin remplie pour Kim sur Antarès

    Antarès 6_couvAntarès, épisode 6, Léo. Editions Dargaud, 48 pages, 11,98 euros.

    Dernier volet d’Antarès, Et seizième album, déjà, des aventures de Kim, depuis la fuite de son village d’Arena Blanca, sur Aldébaran

    Avec ce sixième tome, l’expédition sur Antarès s’achève et une grande partie des mystères qui ont accompagné Kim et ses compagnons depuis leur atterrissage sur cette nouvelle planète s’éclaircissent enfin. Les tensions entre Jedediah, chef de mission mystique illuminé et la jeune femme sont à leur maximum. Tandis qu’ils sont sous la surveillance muette des extraterrestres (dont Sven, le père de Lynn, l’enfant disparue de Kim) les membres de l’équipage vont être confrontés à de rudes épreuves encore. Kim et Alexa n’hésitent pas à pénétrer dans la navette clone apparue brusquement à côté de la leur, répondant ainsi à une demande apparente des aliens. Pendant ce temps, le camp de base est sous la menace d’une inondation. Et les relations amoureuses, aussi, évoluent vite…

    Arrivé à ce stade des “voyages de Kim”, difficile de bien s’y retrouver sans une solide connaissance des albums précédents. Le résumé général en quatre pages proposé par Léo en début d’album est donc plus que bienvenu. Il remet bien en perspective les grandes lignes de l’aventure… et rend aussi un peu nostalgique des premiers cycles. Car cette troisième “saison”, avec Antarès, apparaît quand même plus faible voire un peu superflue. La magie et l’étonnement qui avait accompagné l’éclosion et le développement de cette série originale s’est forcément dissipée. Et si les valeurs fortes portées par Léo – l’humanisme, la lutte contre les intolérances, le féminisme, l’environnement – sont bien toujours là, ce dernier album se montre un peu trop bavard et nébuleux.

    Surtout, il manque ici cruellement de cette faune si particulière et étonnante – marque de fabrique de la série – que Léo avait si bien su faire vivre jusqu’ici, à la différence de ses personnages humains, toujours trop rigides et figés. L’absence des uns fait ici ressortir encore plus fortement les faiblesses graphiques des autres.

    Partis pour un nouveau départ, une fois cette page tournée, reste à espérer que Kim et Léo retrouveront un peu de fraîcheur.

    antarès 6_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Des histoires à se mordre la queue

    Histoire imaginaire sans queue ni tête, Yulia Horst (texte), Daria Rychkova (illustration). Editions Actes ...

    De l’autre côté du miroir

    Prométhée, tome 6 : l’arche, Christophe Bec, Stefano Raffaele, éditions Soleil, 48 pages, 13,95 ...

    Black Clover, quand la magie opère

    Black Clover, tomes 1 à 4, Yûki Tabata (scénario et dessin). Editions Kazé, 192 ...

    Premier défi accompli

    Cutting Edge, tome 2, Francesco Dimitri (scénario), Mario Alberti (dessin), éditions Delcourt, 48 pages, ...

    Cène de ménage autour de Jésus

    Un jour sans Jésus, livre II/VI, Nicolas Juncker (scénario), Chico Pacheco (dessin). Editions Vents ...

    Un monde pas si sauvage

    Petit traité d’écologie sauvage, Alessandro Pignocchi. Editions Steinkis, 128 pages, 14 euros. Et si ...