Moby Dick refait surface avec Chabouté

    Moby Dick, livre premier, Christophe Chabouté. Éditions Glénat, coll. Intégra, 120 pages, 18,50 €.

    Remarqué par ses albums hors normes, aux longues séquences muettes ( comme Construire un feu ou le dernier, Un peu de bois et d’acier), Christophe Chabouté revient ici à un traitement plus classique – même s’il se garde des plages plus contemplatives – pour cette adaptation du célèbre roman de Herman Melville.

    L’immersion de cet univers sauvage des baleiniers de la fin du XIXe siècle s’effectue au rythme ou Ismaël, le jeune narrateur, le découvre lui-même. Attiré par la mer et le large, il débarque en ville, rencontre le harponneur Queequeg, embarque sur le Pequod, le baleinier du capitaine Achab. Début d’un périple autour du monde à la poursuite d’un cachalot mythique…

    Faisant le choix d’une adaptation fidèle au livre, Chabouté a tenu à conserver un découpage en courts chapitre, débutant tous par une citation extraite de l’ouvrage et donnant le ton. La singularité de cet univers de baleiniers se découvre progressivement, au rythme ou le mousse le découvre lui-même.

    Côté mise en images, son dessin réaliste, dans un noir et blanc très contrasté et lumineux, est d’une grande force. A l’image de la séquence de l’entrée en scène du capitaine Achab (page 50), qui fait basculer le récit dans la folie, dans une sorte de rite païen, soudant l’équipage dans sa traque de la baleine blanche, et donnant à l’album sa démesure et toute son ampleur.

    Suivront d’autres séquences tout aussi impressionnantes, comme celle de la chasse puis du dépeçage du cétacé, très documentaire, ou celle du huis-clos entre Achab et Starbuck, révélant le sentiment de vengeance hallucinée qui anime le capitaine. Une dimension sans doute appelée à se développer encore dans la suite, annoncée pour novembre. Belle adaptation, donc, qui ne fait pas regretter d’avoir embarqué avec Chabouté.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Visa transit, aller simple vers l’inconnu

     Visa transit, Volume 1, Nicolas de Crécy. Editions Gallimard, 136 pages, 22 euros. Il ...

    Une guerre d’enfer

    Les divisions de fer, tome 1: commando rouge, Jean-Luc Sala (scénario), Ronan Toulhoat (dessin). ...

    Centaures : le retour des avions de chasse !

    Centaures, Tome 1 : Crisis, Emmanuel Herzet & Eric Loutte. Editions le Lombard, 48 pages, ...

    Beau Bauhaus

    La guerre des amants, tome 2 : Bleu Bauhaus, Jack Manini (scénario), Olivier Mangin (dessin). ...

    Catharsis libératoire

    Catharsis, Luz. Editions Futuropolis, 128 pages, 14,50 euros. Le 7 janvier 2015, la vie ...

    Le Front pop’ vu avec du Recul

    LE RECUL DU FUSIL, t.1: les chambres de Jean-Sébastien Bordas, ed.Quadrants (Soleil), 56 pages, 11,50 ...