Nouveau départ et belle arrivée au bout du Bel âge

    Le bel âge, tome 3 : Départs, Merwan. Editions Dargaud, 104 pages, 16,45 euros.

    Deux ans ont passé depuis la parution du premier album de cette trilogie post-adolescente, et quelques mois décisifs aussi dans la vie de ses trois jeunes héroïnes.

    Hélène, la studieuse, achève péniblement sa thèse et subit les pressions d’un futur directeur de labo, Violette tente de trouver un équilibre sentimental et galère de petits jobs en petits jobs, Leïla est toujours en rébellion avec sa famille d’origine maghrebine. Alors qu’elles sont dans le creux de la vague – une fois encore – une évasion impromptue vers des vacances à la montagne, dans la famille d’Hélène, va exacerber les sentiments du trio…

    Séduisant dans la forme (avec son montage très cinématographique, son découpage en courts chapitres, sa couverture découpée comme un split screen) comme dans le fond (avec ce portrait intimiste et sensible de trois post-adolescentes en recherche d’elles mêmes), Le Bel âge, jusqu’ici, intriguait aussi sur la finalité que Merwan allait donner à son histoire. Cette fin de la trilogie apporte une réponse plutôt positive et satisfaisante.

    Leïla, Violette et Hélène ont acquis une vraie personnalité au fil des albums. Leur caractère s’est affirmé, la découverte progressive de leur environnement familial leur a donné de la consistance. Cet album illustre aussi la transformation des jeunes filles, leur sortie du “Bel âge” et leur entrée vers un certain stade “adulte.

    Avec une fraîcheur qui ne se dément pas, elles sont devenues comme de bonnes copines dont on attend des nouvelles. Empruntant toutes trois cette fois le même chemin (et même les mêmes sentiers de montagne), le découpage se fait plus linéaire, conservant juste un prologue et un épilogue, chaleureux et avec sa petite surprise finale. Et ces “Départs” sont aussi un joli point d’arrivée. Vers l’apaisement et une certaine maturité.

     

    On les avait découvertes, voilà cinq mois. Trois jeunes filles, tout juste sorties de l’âge ingrat de l’adolescent, à peine entrées dans « le bel âge » pas si réjouissant. Trois destins parallèles et également en crise. Lila qui rompait avec sa famille, Violette qui s’éloignait de ses amies après une trahison qui l’avait meurtrie et la gentille et sage Hélène qui doutait de son travail de thèse. A la fin du précédent tome, les trois convergeaient vers un même appartement. Devenues colocataires, la vie n’est pas plus facile pour autant. Avec un espace limité à se partager, de nouvelles amours, des clashs et des remises en cause comme ceux qui achèvent ce deuxième album de ce triptyque toujours aussi touchant. Chroniquant la banalité de la vie à 20 ans, Merwan Chabane l’illustre de manière sensible et vraie. Toujours avec le même dispositif narratif développé dans le premier tome : trois petits chapitres consacrés à une des héroïnes – comme l’annonce la couv’ kaléidoscope – suivi d’un final confrontant les trois. Pour finir par un « rebond » entretenant le suspense. Le trait est toujours aussi léger et épuré, donnant beaucoup de charme à son trio de drôles de (jeunes) dames et les rendant d’autant plus attachantes. Bref, de quoi donner envie de continuer encore la coloc’.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • regime christine

      bonjour
      excellent article , j’ai pris bcp de plaisir à le lire , merci ^^

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Notre-Dame de Paris, mémoire vive

     Dans les coulisses de Notre-Dame, Elodie Font (scénario), Joël Alessandra (dessin). Editions Jungle, 120 ...

    Eternel Fantomas

    La colère de Fantomas, tome 1: les bois de justice, Julie Rocheleau, Olivier Bocquet, ...

    Du fond de la Baltique au sommet de Mars, la recherche des aliens se poursuit

    Olympus Mons, tome 2: Opération Mainbrace, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, ...

    La France mise à SAC

    Cher pays de notre enfance, Enquête sur les années de plomb de la Ve ...

    Avec “Fairyland”, Skottie Young le magicien ose le conte trash

    I hate Fairyland, tome 1: le vert de ses cheveux, Skottie Young. Editions Urban ...

    Une pension sous tension

     La pension Moreau, tome 2: la peur au ventre, Benoît Broyart (scénario), Marc Lizano ...