Du fond de la Baltique au sommet de Mars, la recherche des aliens se poursuit

    Olympus Mons, tome 2: Opération Mainbrace, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 euros.

    Tandis que la saga Prométhée se poursuit vaille que vaille, de nouvelles rencontres du 3e type se multiplient dans cette nouvelle série imaginée par Stéphane Bec et encore dessinée par Stefano Raffaele. Même légère anticipation (nous sommes ici en 2026), même ambiance réaliste. Mais la multitude d’intrigues parallèle de Prométhée paraissait devoir ici se recentrer, dans le tome 1, principalement sur les péripéties vécues par la cosmonaute russe Elena Chevtchenko (désormais esseulée sur la planète rouge) et le medium Aaron Goodwin.
    Dans ce deuxième tome, d’autres personnages font leur apparition, notamment une étrange médium russe, rescapée des épurations staliniennes et ayant aussi des visions des aliens. Pendant ce temps, sous la mer Baltique, c’est peut être rien moins que l’avenir de la planète et une possible fin du monde qui se jouent, si le vaisseau alien est forcé.

    Au prime abord, Olympus Mons semblait plus simple et limpide. Cette fois, la présence des aliens est avérée d’entrée, au fond de la mer baltique, sur le mont Ararat ou sur le sommet de la planète Mars, même si l’origine de ces crashs en série de vaisseaux extraterrestres est toujours mystérieuse. Et l’intrigue évoluait entre ces trois points où avaient été repérées de telles “anomalies”. Mais l’intrigue se complique de nouveau, avec l’arrivée de nouveaux protagonistes, d’enjeux géostratégiques planétaires et, comme dans la précédente série, par des flashbacks intermittents ramenant au temps des vikings où à la période de la guerre froide (1952). Une complexité recherchée qui densifie le récit tant qu’il ne l’embrouille pas trop. Pour l’instant, l’intrigue est bien maîtrisée et le suspense aussi haletant à la fin de ce tome 2 qu’il pouvait l’être au terme du volume précédent. De la bonne science-fiction qui tient pour l’instant ses promesses. 

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ernst et Zidrou visitent les enfants malades au CHU d’Amiens

    Un geste de générosité à saluer. En plus de son investissement dans l’organisation de ...

    Retour bienvenu au Village et aux thèmes connus pour “Prométhée”

    Prométhée, tome 15, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 14,50 ...

    Anges démons ou simplement humains de la BD ?

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Un nouvel enchantement au Louvre

    UN ENCHANTEMENT, de Christian Durieux, editions Futuropolis/Le Louvre, 72 pages, 17 euros. Les éditions ...

    Messie cloné et religion cathodique

    Punk rock Jesus, Sean Murphy, éditions Urban Comics, 224 pages, 17 euros. Après Joe, ...

    De la grande évasion

    Les innocents coupables, tome 3: la liberté, Anlor, Laurent Galandon, éditions Bamboo, collection Grand ...