Parfait réfugié humoristique

    Manuel du réfugié politique_couvLe petit manuel du parfait réfugié politique, Mana Neyestani. Editions ça et là / Arte Editions, 144 pages, 14 euros.

    Invité à Paris pour une résidence artistique en 2011, après son exil d’Iran, Mana Neyestani entreprend en 2012 des démarches pour obtenir le statut de réfugié politique. Dans ce nouveau volet autobiographique, le dessinateur témoigne du quotidien d’un demandeur d’asile en France et de son expérience personnelle dans l’incroyable labyrinthe administratif auquel il s’est vu confronté : longues files d’attente, attitudes parfois hautaine ou méprisante des fonctionnaires, négligences aux conséquences redoutables, paperasserie…

    Le destin de Mana Neyestani a quelque chose de parfaitement kafkaien. Et pas seulement parce que tout a commencé par un innocent dessin de cafard dans un magazine pour la jeunesse iranien, prélude à une “Métamorphose iranienne” assez hallucinante, contée dans son précédent livre (il faisait prononcer à l’insecte un mot en azéri, ce qui donné prétexte à des émeutes contre le pouvoir, puis la réaction des autorités iraniennes, l’arrestation de Neyestani et un périple de  neuf ans qui l’emmena jusqu’en Chine, puis en Malaisie avant d’arriver en France). Après s’être heurté au pouvoir totalitaire de son pays, puis aux filières clandestines, il se retrouve, à Paris confronté à un autre univers, moins dangereux et violent mais tout aussi kafkaïen : celui de l’administration à la française.

    réfugié politique_caseAlors, la tragédie absurde d’Une métamorphose iranienne laisse place à un humour tout aussi absurde. Cette différence, entre le pouvoir répressif d’hier et la bureaucratie parisienne se traduit par une différence de style et de ton. Moins sombre, ce deuxième volet est aussi plus drôle. Neyestani a bien conscience de la “chance” relative dont il a bénéficié avec son statut de dessinateur de presse. Son témoignage en est d’autant plus intéressant.

    Son trait s’adapte aussi. Moins sombre, moins hachuré, moins réaliste encore, il s’approche de l’univers du cartoon. A l’image du petit personnage caricatural dans lequel il se représente, avec son chapeau et ses grosses lunettes (un peu à la manière d’un Joe Sacco dans ses derniers ouvrages). Plein d’auto-dérision, ce nouveau récit, entre bande dessinée de reportage et autofiction fait montre également d’une savoureuse dose d’ironie à l’égard du système, tout autant que d’une grande précision factuelle pour décrire une situation qu’on préfère ne pas voir.

    Grinçant souvent, drôle parfois, ce Petit manuel du parfait réfugié politique dévoile opportunément quelques vérités et interpelle notre égoïsme hexagonal, à l’heure où l’on songe, pour réduire les filières d’émigration, à aller bombarder des navires sur les côtes africaines…

    S’il arrive à prendre du recul et de la hauteur, l’émouvante dernière case vient aussi rappeler que Mana Neyestani donne ici, surtout, une belle démonstration d’humour comme forme de politesse du désespoir.

    Petit manuel du parfait réfugié_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    la dame est un as

    Le Plan, tome 1 : Ils avaient tout prévu, et pourtant…, Félix & Gunt. ...

    Rochette, Le Loup: duel au sommet

     Le Loup, Jean-Marc Rochette. Editions Casterman, 102 pages, 18 euros. Gaspard exerce la profession ...

    Noob, une série qui joue bien le jeu

    Noob, tome 5: la coupe de fluxball, de Fournier et Cardona, éditions Soleil, 48 ...

    TERminus

    TER, tome 3: l’imposteur, Rodolphe (scénario), Christophe Dubois (dessin). Editions Daniel Maghen, 72 pages, ...

    Le voile levé sur le départ au jihad

     Le voile noir, Dodo (scénario), Cha (dessin). Editions Casterman,  La question des jeunes Français ...

    Renaud Farace remporte son Duel

    Duel, Renaud Farace. Editions Casterman, 192 pages, 22 euros. Tout démarre en 1794 à ...