Pas si pires, les rat’s de Ptiluc

    Pirat’s, tome 2: lame de fond, Ptiluc, éditions Fluide glacial, 48 pages, 10,80 euros. sortie le 21 mai.

    Arrivés chez Fluide glacial l’an passé, les rats de Ptiluc continuent leur éternelle – et quasi-existentielle – odyséee. Devenus des “putains de sacrés écumeurs des mers“, ils vont néanmoins être confrontés ici à d’autres habitants du domaine maritime, pas décidés à s’en laisser compter, et retrouver (avec plaisir pour le lecteur) leurs adversaires récurrents, les crapos.
    Désormais maritime, la migration des rats se trouve confrontée à la difficulté de se nourrir. L’utilisation, en guise d’appât, du dernier membre de la “dissidence”, n’aura pas les effets escomptés. En revanche, une nouvelle rencontre avec les crapos va leur faire croiser une pieuvre géante, des crustacés très commerçants et leur faire acquérir un semblant de philosophie – bien vite laminée…

    Conçue dans l’idée d’en faire un dessin animé, cette nouvelle déclinaison des rats se montre plus légère que l’incontournable et indépassable “pacush blues”. Mais s’il est toujours un peu bavard, ce tome 2 gagne en consistance par rapport au précédent. Le retour des crapos permet de renouer avec les albums précédents (la série des Rat’s) et la fin provisoire, toujours joyeusement misanthrope se leste d’une sagesse “aquatique” et d’un fond de critique sarcastique de bon aloi. Côté dessin, l’album comprend bon nombre de nombreux gags en arrière-plan. Divers niveaux de lecture, à tous points de vue, qui enrichissent la lecture d’un album qui possède, par ailleurs, un bon rythme. Bref, la quête continue, mais ces Pirat’s semblent avoir trouvé le bon cap !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Irena toujours très vivante

     Irena, tome 3: Varso-vie, Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël (scénario), David Evrard (dessin). Editions ...

    L’Arabe du Futur et la gloire (déchue) de mon père

    L’Arabe du futur, tome 4: une jeunesse au Moyen Orient (1987-1992), Riad Sattouf. Edition ...

    Radiant : du mangas ch’ti fait depuis le Québec et plus nippon que mauvais

    Radiant, tome 1, Tony Valente, éditions Valente, 184 pages, 7,95 euros. Un dessinateur toulousain ...

    De la SF très légère avec Trondheim, Stan et Vince

    Density, tome 1, Lewis Trondheim (scénario), Stan et Vince (dessin), Walter (coloriste). Delcourt Comics ...

    Marzi surfe toujours sur la vague de sa jeunesse polonaise

    Marzi, tome 7: nouvelle vague, Marzena Sowa (scénario), Sylvain Savoia (dessin). Editions Dupuis, 56 ...