Petites fables de favela

    Rua Viva_couvRua Viva ! tome 1: Noticias, El Diablo (scénario), Julien Loïs (dessin). Editions Aaarg !, 56 pages, 14,90 euros.

    Aaarg ! ce n’est pas (plus) seulement une belle revue, ce sont aussi des albums. Comme Rua Viva ! plongeant au coeur d’une favela brésilienne.

    On s’y croirait, dans la favela de “Là-en-haut”, qu’on imagine installée dans une colline au dessus de Rio, avec sa foule grouillante, ses dealers, ses gangs et ses pauvres types qui essaient d’y survivre. Les cinq histoires rassemblées ici content ainsi quelques tranches de vie et autant de personnages haut en couleurs: Bonobo, le frimeur tout fier d’avoir été invité à la “baïle funk” du gang du coin et qui le paiera cher ; José, l’artiste venu du Nordeste, pris dans un engrenage fatal à cause de son art à décorer les armes ; les deux petits Raposa et Polvo persécutés sur le chemin de l’école par le flic ripoux Punho et son molosse ; Joao, le petit voleur de sacs ou le doux Coelho dont la machination destinée à lui redonner une contenance dans le quartier va déclencher une rumeur fatale…

    Rassemblant des histoires courtes publiées dans le trimestriel ces derniers mois et des inédits, cet album donne une vraie cohérence et densité à la série. Associées, ces historiettes décrivent un univers d’une grande richesse potentielle, qui tient autant à ses personnages de loosers touchants qu’à l’ambiance générale. Le tout lesté de l’humour noir doux-amer qu’on commence à apprécier chez El Diablo, à qui l’on doit notamment Un homme de goût à Pizza Roadtrip. Dans un style animalier rappelant un peu l’ambiance punk d’un Kebra, mais remixé à la mode samba, Julien Loïs illustre avec force  l’univers haut en couleurs de ces petites fables de favela.

    Rua Viva_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Deathtopia, t’as de beaux yeux, tu sais (et pas que)

    Deathtopia, tome 1, Yoshinobu Yamada (scénario et dessin). Editions Soleil – Manga, 192 pages, ...

    La bande à Bonnot d’hier et d’aujourd’hui

    La bande à Bonnot, Jean-David Morvan, Stefan Vogel, Laura Pierce (scénario), Attila Futaki (dessin). Editions Glénat, ...

    BD : des graines d’avenir

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Un vrai poison de jeune fille

    Violette Nozière, Eddy Simon (scénario), Camille Benyamina (dessin). Editions Casterman, 96 pages, 20 euros. ...

    Notre espoir l’Amérique

    Notre Amérique, premier mouvement : quitter l’hiver, Kris (scénario), Maël (dessin). Editions Futuropolis, 64 ...

    Lip, Lip, Lip, hourra !

    Lip, des héros ordinaires, Laurent Galandon, Damien Vidal. Editions Dargaud, 176 pages, 19,99 euros. ...