Prophet en son pays

    Prophet, tome 4, de profundis, Mathieu Lauffray. Editions Soleil, 56 pages, 14,50 euros.

    Epilogue – très attendu par ses fans – ce quatrième tome de Prophet clôt fort bien la saga. Moins comme un ultime développement que comme une conclusion en forme de rafraîchissement et d’approfondissement de l’intrigue. Une approche pas forcément inutile, après  un changement d’éditeur et près de… dix ans d’attente depuis la sortie du tome 3.

    Le scientifique Jack Stanton, responsable de la quasi-destruction de l’humanité après avoir les portes d’une crypte d’un sanctuaire inconnu dans l’Himalaya, assume enfin la portée de ses actes. Projeté dans un New York en ruines  – dont il est la cause – aidé par quelques rescapés mutants, il a déjà dû combattre les zombies et autre démons qui se multiplient en ville. Devenu le “prophète” et le dernier espoir de l’humanité, il va devoir mener un ultime combat, dantesque, pour tenter de changer le cours de l’histoire… La force graphique et la beauté visuelle des planches, dans un style réaliste puissant, était la marque de cette série. Ce dernier tome poursuit dans cette veine (à ‘limage déjà de sa très belle couverture). Et offre même quelques vrais morceaux de bravoure, comme cette double-page magistrale où un cargo vient heurter les tours de Manhattan. Alternant entre les séquences dans New York dévasté et des flashbacks sur les moments clés qui expliquent ce cataclysme, ce quatrième volume apporte un maximum d’explications, le rendant largement compréhensible à ceux qui ne connaîtraient pas la série. Il s’achève aussi sur une “pirouette” scénaristique qui apporte une conclusion très correcte au récit et peut donner envie de se replonger dans les albums précédents, opportunément ressortis voilà quelques mois.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Tempêtes sous un crâne

    Mille tempêtes, Tony Sandoval. Editions Paquet, 144 pages, 20 euros. Adolescente rêveuse et mélancolique ...

    1946, la guerre continue !

    Wunderwaffen, tome 3 – Les Damnés du Reich, Nolane, Maza. Editions Soleil, 56 pages, ...

    Radio libres

    Interférences, Laurent Galandon (scénario), Jeanne Puchol (dessin). Editions Dargaud, 128 pages, 17,99 euros. Pour ...

    La vie est belle !

    Si seulement ! Rodolphe, Chabane et Lounis, éditions Bamboo, collection Grand angle. 46 pages, ...

    Trente ans après, le petit village breton résiste toujours

    Plogoff, Alexis Horellou, Delphine Le Lay, éditions Delcourt (coll. Encrages), 192 pages, 14,95 euros ...