Radiant sur la bonne voie

    Radiant, tome 2, Tony Valente, éditions Ankama, 176 pages, 7,95 euros.

    Toujours décidé à trouver le “radiant”, berceau des nemesis, ces créatures malfaisantes et infectées tombant du ciel, le jeune Seth embarque Mélie, la jolie sorcière et Doc, l’informateur couard et incapable dans sa quête de capturer un nemesis vivant. Direction: Rumble Town, cité aérienne, vestige de l’ère industrielle et en voie de dislocation à cause des forages trop nombreux qui se poursuivent dans sa surface.
    Sur place, il sont pourchassés par l’inquisition du capitaine Konrad de Marbourg, mais doivent surtout affronter Grimm, un mystérieux sorcier à l’image de momie et un Nemesis qui se multiplie et qui pourrait bien être lui-même l’instrument d’un plan diabolique…

    Le shonen de Tony Valente se poursuit au même rythme effréné, dans une très plaisante fantaisie, au point de faire plus japonais que les mangas de là-bas, par son découpage et ses cadrages très dynamiques. Après un premier tome d’introduction, le récit fait la part belle aux personnages et se permet toujours des clins d’oeil aux grands classiques du genre, et un humour potache plutôt bien vu. Mais il insère aussi quelques réflexions nettement plus sérieuses, notamment sur la xénophobie, l’instrumentalisation des étrangers ou la chasse aux sorcières (ici, au sens littéral). Soigné et riche graphiquement, ce deuxième volet (sur trois annoncés) se montre aussi dense et bien rythmé.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ex Nihilo : autant en emporte le temps

    Ex nihilo, Jean-François Kierzkowski (scénario), Stéphane Douay (dessin). Editions Pirates, 64 pages, 18 euros. ...

    Conrad refondu au noir

    Au coeur des ténèbres, Stéphane Miquel, Loïc Godart, coll. Noctambule, éditions Soleil, 104 pages, ...

    Un conte à savourer avec un apétit d’ogre

    Un homme de goût, tome 2, El Diablo (scénario), Cha (dessin). Editions Ankama, coll. ...

    Les enfants héros

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Les débuts explosifs de la Brigade Verhoeven de Pierre Lemaître

    Brigade Verhoeven, tome 1: Rosie, Pascal Bertho (scénariste), Yannick Corboz (dessin), d’après le roman ...

    L’été, sexe, alcool et jalousies

    L’été en pente douce, Jean-Christophe Chauzy (dessin), Pierre Pelot (scénario). Fluide Glacial, 18,90 euros. ...