Recherche fondamentale

    Le chercheur fantôme, Robin Cousin, éditions FLBLB, 128 pages, 18 euros.

    Théorie du chaos, étude des systèmes complexes, problème de complexité algorithmique. Dans Le chercheur fantôme, Robin Cousin n’a pas choisi la facilité pour son “thriller scientifique”. Un sujet né de rencontres avec un chercheur du CNRS, Stéphane Douady, qui lui a inspiré le personnage central de son album. Ce personnage, justement, vient d’intégrer la Fondation pour l’étude des systèmes complexes et dynamiques, un site accueillant en résidence vingt-quatre chercheurs, avec des moyens illimités mais des buts un peu mystérieux. Le mystère s’accentue quand Stéphane (Douasy, au pseudo transparent donc), Louise et Wilhem, découvrent la présence d’un 4e chercheur inconnu résidant dans leur bâtiment et que ce chercheur mystérieux travaillait sur la résolution de l’équation “P=NP”, un des “sept problèmes du millénaire” en maths modernes… Leur tentative de tirer au clair cette présence “fantôme” va aller de pair à une déliquescence de la fondation, glissant vers un fonctionnement chaotique… A moins, justement, que cela ne fasse aussi partie de l’expérience.

    Autant le sujet est donc ardu et complexe, autant le traitement en est linéaire ici. Et le néophyte, tout comme le rétif aux maths (j’en suis, avouons le) prendra plaisir à suivre l’intrigue, tout en s’instruisant de quelques notions scientifiques très bien vulgarisées de façon ludique. Le style de la BD facilite aussi cette immersion dans un univers étrange, mais pas hostile : le dessin de Robin Cousin est minimaliste, gauffrier très classique en petites cases, aplats de couleurs et personnages simplifiés à l’extrême. Même ainsi, ceux-ci ont une personnalité affirmée et l’histoire s’avère prenante. Déplorons juste la frustration d’une fin ouverte – ou en tout cas un peu hermétique. Mais, c’est sans doute là aussi une démonstration du travail scientifique, toujours en recherche…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un Transperceneige toujours sur de bons rails

     Transperceneige Extinctions, Acte II, Jean-Marc Rochette (scénario et dessin), Matz (scénario), Isabelle Merlet (couleurs). ...

    Tronchet retourne en enfance

    Sortie de route, Didier Tronchet. Editions Glénat, 88 pages, 19,50 euros. Proust avait sa ...

    Darren Aronofsky surnage au Déluge

    Noé, tome 1: Pour la cruauté des hommes, de Darren Aronofsky, Ari Handel et ...

    La guerre des boutons n’aura jamais de fin

     La guerre des boutons, chez Dargaud, par Berlion, tome 2 : Pourris de Velran ...

    Ex Nihilo : autant en emporte le temps

    Ex nihilo, Jean-François Kierzkowski (scénario), Stéphane Douay (dessin). Editions Pirates, 64 pages, 18 euros. ...

    La nuit fièvreuse de Mayuko

    Les monstres de Mayuko, de Marie Caillou, éditions Dargaud, 64 pages, 19,95 euros. Parution ...