Rio par la bande

    Rio_couvRio, tome 1: Dieu pour tous, Louise Garcia et Corentin Rouge (scénario), Corentin Rouge (dessin). Editions Glénat, 64 pages, 14,95 euros.

    Rio, ses plages et son christ rédempteur du Corcovado… qui surplombe les favelas implantées dans les collines. Rubeus, 9 ans, et sa petite soeur de 4 ans, Nina, vivent dans l’une d’elles. Mais après l’assassinat de leur mère par Jonas, un flic véreux, ils sont contraints de s’enfuir. Zonant en ville, ils vont finalement intégrer un gang de gamins des rues, vivotant de petites arnaques. Mais un coup plus ambitieux, un vol orchestré en bande dans un grand hôtel, va en faire la cible d’un commando clandestin de la police mené par Jonas. Placés dans un orphelinat avec les autres rescapés, la charmante Nina attire le regard de Madame White, femme d’un haut fonctionnaire d’un organisme de l’ONU, qui souhaiterait l’adopter…

    Le Brésil s’est invité récemment dans l’actualité avec ses péripéties politiques et le “putsch légal” à l’encontre de sa présidente, Dilma Rousseff. Remettant en cause l’image de l’essor économique et social du pays. C’est, justement, une image plus immuable qui est décrite ici, celle du Brésil pauvre des favelas et des enfants des rues.

    L’entrée en matière est radicale. Les portes de l’enfer appelées par une adepte du Candomblé vont bien s’ouvrir de façon brutale sur Rubeus, Nina et Alma. Une plongée immédiate dans la violence et une course pour la survie qui ne va pas cesser jusqu’à la fin de ce premier tome, porté par le dessin réaliste magistral de Corentin Rouge.

    Fruit d’une scénariste brésilienne et d’un scénariste-dessinateur qui avait déjà plongé dans l’horreur latino-américaine avec Juarez, ce portrait d’un certain Brésil urbain misérable happe incontestablement. L’invocation des rites afro-brésiliens au début et à la toute fin laissent à penser que l’histoire pourrait aussi prendre une dimension mystico-fantastique.

    L’attente ne devrait pas être trop longue. Le deuxième tome (pour cette série prévue en 4 volumes) est annoncé pour cet automne.

    Rio_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Printemps sanglant et guerre immonde

    Le printemps humain, tome 2 : Résistants, Hugues Micol. Editions Casterman, 64 pages, 18 ...

    Petit coup de vieux pour Superdupont

    Superdupont, tome 7: In vitro véritas, Gotlib, Lob, Lefred-Thouron, Solé, éditions Fluide glacial, 48 ...

    Madame Livingstone, I Presume ?

    Madame Livingstone, Congo, la grande guerre, Barly Baruti (dessin), Christophe Cassiau-Haurie (scénario), Appollo (récit). ...

    Tintin reprend des couleurs chez les Soviets

    Tintin au pays des Soviets (version en couleurs), Hergé. Editions Moulinsart / Casterman, 144 ...

    Un Temple pas dépassé

    Le temple du passé, tome 1: entrailles, les univers de Stefan Wul, Hubert Boulard ...

    Les paradoxes de l’amour, entre lesbien et le mal

    The infinite Loop, tome 1: l’éveil, Pierrick Colinet (scénario), Elsa Charretier (dessin). Editions Glénat ...