Stéphane de Groodt aime le mot dit

    qui-ne-dit-mot_couvQui ne dit mot, Stéphane de Groodt (scénario), Grégory Panaccione (dessin). Editions Delcourt, 146 pages, 17,95 euros.

    Après deux gros albums sans paroles (dont l’excellent un Océan d’amour), Gregory Panaccionne prête son trait à un récit très volubile et jouant justement sur le langage, de l’acteur et chroniqueur belge Stéphane de Groodt.

    Suite à une soirée de première rencontre, forcément stressante et chargée de malentendus, chez les parents de son ami, John se retrouve embarqué dans une folle journée. En retard pour un rendez-vous professionnel, tout semble se lier contre lui: changement d’heure, voisin en plein déménagement, taxi à l’humour lourdingue, ascenseur en panne, etc. Mais, plus la journée avance et plus John paraît basculer dans une autre dimension. Et si tous ces obstacles étaient les signes d’une autre grande décision à prendre…

    Les quiproquos verbaux forment la trame de cet album, glissant, dans sa seconde partie, dans un univers plus absurde, avant qu’un épilogue ne fasse bifurquer le récit pour lui (re)donner tout son sens. Grégory Panaccione se plaît à jouer encore du découpage lors de quelques séquences muettes et virtuoses, mais les paroles sont cette fois au premier plan pour faire bouger le récit. Et si certains jeux de mots sont amusants, le principe en devient un trop systématique pour emporter totalement l’adhésion. Pour sa première incursion dans le monde de la bande dessinée, celui que l’on connaît surtout comme l’auteur de Voyages et Retour en Absurdie et comme chroniqueur au Grand journal de Canal+ ou avec Stéphane Bern sur RTL livre une sorte d’exercice de style. Astucieux, mais un peu vide.

    Et, pour le coup, démonstration est faite que parfois, qui ne dit mot fait passer plus d’émotions que celui qui abuse des bons mots.

    qui-ne-dit-mot_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    une Dauphine qui rit jaune

    M’sieur Maurice et la Dauphine jaune,   Bruno Bazile. Treize étrange, 48 pages, 13,90 euros ...

    Tiens bon la barre et tiens bon le vent

    Surcouf, tome 2 : Le Tigre des mers, Arnaud Delalande, Erick Surcouf &Guy Michel. Editions ...

    Entre mutins et blessés, Charlie remporte encore la bataille

    La Grande Guerre de Charlie, tome 7: la grande mutinerie, Pat Mills (scénario), Joe ...

    Beau chant choral sur les rives du Kenya

    Kililana song, seconde partie, Benjamin Flao, éditions Futuropolis, 136 pages, 20 euros. Avouons-le, le ...

    La Première Guerre mondiale, version gonflée

    Zeppelin’s War, tome 1: les raiders de la nuit. Richard D.Nolane (scénario), Vicenc Villagrasa ...

    Game Over dans la BD, c’est drôle !

      Game over, Tome 7: Only for your eyes, Midame, Thitaume et Adam. Editions ...