Tels Père et fils, nouvelle génération

    Père et fils / Vater und sohn, les saisons, Ulf K (scénario), Marc Lizano (scénario et dessin). Editions de la Gouttière, 40 pages, 13,70 euros.

    Dans les années trente, en Allemagne, Erich Ohser obtint un certain succès avec une série en 157 épisodes de petites bandes dessinées sans paroles, mettant en scène un père chauve avec une grosse moustache et son fils, espiègle et farceur. Dans l’ultime planche, le père et le fils allaient jusqu’à l’horizon et marchaient dans les airs jusqu’au soleil, avant que, la nuit venue, ce dernier ne laisse place à la Lune… avec la tête bienveillante du père moustachu.
    Quatre-vingt ans plus tard, le Père et son fils redescendent de la Lune pour reprendre la suite de leurs petites farces étonnantes: une partie de luge les fait s’envoler jusqu’au Pôle Nord,  un fortifiant vanté par un marchand hâbleur s’avère dégoûtant mais très efficace, une boîte de petits pois devient un parfait jeu de billes, on y pêche une étoile dans une mare où on marque de son empreinte un ramassage de feuilles mortes…

    Un livre à part dans l’univers des éditions amiénoises de La Gouttière. A la fois ouvrage jeunesse tout public (avec des gags muets et très visuels) mais aussi un vrai travail patrimonial. Et le fruit d’une suite de circonstances ou de coïncidences, expliquées dans la préface.

    Suite à la traduction de l’enfant caché en Allemand, le scénariste Marc Lizano entre en contact avec l’éditeur allemand Panini Comics. Il pense d’abord à réaliser une biographie d’Erich Ohser, avant de s’associer avec le scénariste allemand Ulf K. et d’opter pour une suite des strips de l’auteur allemand. Une bonne idée, d’autant que les éditions Warum a fait paraître en 2015 une intégrale des “farces et aventures” de Vater und Sohn (ouvrage primé du Fauve Patrimoine lors du festival d’Angoulême 2016).
    Cette “nouvelle génération” de strips offre une nouvelle jeunesse à la série et un joli petit prolongement. Le style est modernisé, plus rond, avec l’ajout d’éléments très contemporains (comme des jeux vidéos ou une télé) et un traitement en bichromie rouge et noir qui lui donne une vraie singularité.
    L’ensemble demeure cependant très stylisé et les gags oscillent entre la bonne blague, l’humour absurde et des petites histoires nettement plus poétiques (comme lorsque le père réalise une guirlande de flocons de neige) et parfois plus émouvantes (ainsi de l’évocation fugitive de la mère absente), toujours pleine de tendresse et d’un lien fort entre ce père et ce fils si intimement liés.
    L’ordonnancement autour des “quatre saisons”, un peu artificiel, apporte néanmoins une logique à ce cycle de strips muets, mais très parlants à leur façon.
    Comme le souligne la quatrième de couverture : “Avec un brin de magie et de complicité, il suffit d’un rien pour transformer le quotidien d’un père et son fils“… Et d’un livre pour le rappeler.

    Alors que le pensum de la “fête des pères” approche, voici un cadeau tout trouvé. Et valable aussi quelle que soit la saison !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Boulettes… géantes !

    Space boulettes, Craig Thompson. Editions Casterman, 328 pages, 24,95 euros (édition luxe cartonnée sous ...

    “Seuls” sort le grand jeu

    Seuls, tome 10: la machine à démourir, Fabien Vehlmann (scénario), Bruno Gazzotti (dessin). Editions ...

    Gantz, retour “parfait”

    Gantz “perfect edition”, volume 1, Hiroya Oku (scénario et dessin). Editions Delcourt/Tonkam, 440 pages, ...

    Centenaire 14-18 : une page noire sur le Chemin des Dames

    CENTENAIRE 14-18 / Avec cette année de début de commémoration du centenaire de la ...

    Voyage au bout de l’enfer d’Ar-Men avec Emmanuel Lepage

    Emmanuel Lepage raconte, de façon magnifique,  l’histoire du phare breton mythique d’Ar-Men, au large ...

    A la découverte des Elfes d’Arran

    Elfes, tome 1: le crystal des elfes bleus, Jean-Luc Istin, Kyko Duarte, éditions Soleil, ...