Temudjin, l’autre Gengis Khan

    Temudjin_couvTemudjin, tome 2: le voyage immobile, Antoine Ozanam (scénario), Antoine Carrion (dessin). Editions Daniel Maghen, 88 pages, 18,50 euros.

    Suite et fin (?) de la saga du grand khan Temudjin, fils de l’esprit loup. Après avoir réussi à unifier toutes les tribus mongoles, il lui reste à abattre le Général blanc, le tyran sanguinaire afin de devenir l’égal du grand Gengis Khan, avec qui il partage déjà son prénom. Mais à l’heure d’aborder la bataille déterminante, Temudjin doute de sa légitimité, des espoirs qu’il peut vraiment apporter à son peuple.
    La découverte fortuite de la belle Yesugen parvient à le faire sortir de sa torpeur. Mais c’est alors la jalousie de l’Ayami – l’esprit de la forêt devenu sa femme spirituelle – qui se déchaîne, le privant de l’appui décisif des esprits lors d’un combat contre les Chinois au pied de la Grande muraille. Défait, il bénéficiera de l’aide de la déesse Maheshvara qui lui envoie ses trois meilleurs guerriers. Il lui faudra bien cette aide pour parvenir à vaincre son adversaire, soutenu par la magie noire, et parvenir à trouver sa place d’homme…

    Sorti d’une transe de plusieurs mois, Temudjin, dans ce “voyage immobile” passe beaucoup de temps en méditations, voyage astral et dialogues intérieurs avec les esprits. Et cette ambiance rêveuse et chamanique donne le ton, onirique et méditatif de ce second volet de l’évocation de ce chef de guerre mongol fantasmé, lointain successeur de Gengis Khan. S’il compte son lot de combats et de morts violentes, le récit se fait introspectif. Et cette immersion entre deux mondes, terre de légendes et de contes fantastiques, est portée par le beau dessin d’Antoine Carrion, élégant et jouant aussi bien des cadrages que de la palette chromatique. Effet renforcé par le grand format et la qualité d’impression. L’épilogue, en forme de livre (magnifiquement) illustré fait définitivement entrer le personnage dans la légende.

    Temudjin-2_planche

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Envol réussi pour le Congo belge à la veille de son indépendance

     Léopoldville 60, Patrick Weber (scénario), Baudoin Deville (dessin), Bérengère Marquebreucq (mise en lumière). Editions ...

    Papillon vole (toujours bien)

    Le rêve du papillon, tome 3: les ficelles du cordonnier, Marazano, Luo Yin. Editions ...

    Ile était une fois une chasse fantastique à la baleine

    Aquarica, tome 1: Roodhaven, François Schuiten (scénario), Benoît Sokal (scénario et dessin). Editions Rue ...

    Black Dog, du grand Dave McKean

    Black Dog, les rêves de Paul Nash, Dave McKean. Editions Glénat, 120 pages, 25 ...

    Assassinats de Sangre froide

    Sangre, tome 1: La survivante, Christophe Arleston (scénario), Adrien Floch (dessin). Editions Soleil, 56 ...

    Maria de tous les seins… Pin up and down

    Star fuckers, tome 1: la belle et les bêtes, Alcante et Gihef (scénario), Dylan ...