Les mondes de Thorgal. Kriss de Valnor, tome 3 : Digne d’une reine. Yves Sente, Giulio De Vita.
    Les mondes de Thorgal. Louve, tome 2 : La main coupée du Dieu Tyr. Yann, Roman Surzhenko.
    Les mondes de Thorgal : Aux origines du monde (hors série). Successions d’entretiens avec Patrick Gaumer de tous les scénaristes et dessinateurs de Thorgal et des mondes de Thorgal.
    Les trois albums : Editions du Lombard. 12 € et 48 pages chacun.

    Créé en 1977 dans le journal de Tintin par le duo magique Van Hamme – Rosinski, Thorgal a connu une destinée exceptionnelle, digne de son personnage. Depuis le premier album, La magicienne trahie (janvier 1980), la série est devenue bankable. Mais après 29 tomes, tous plus réussis les uns que les autres, le Belge Jean Van Hamme a lâché prise et le Français Yves Sente, adoubé par Van Hamme himself, a pris le relais (avec le 30e titre Moi Jolan, paru en octobre 2007). Le Polonais Grzegorz Rosinski, lui, est resté en place et a même pris, en quelque sorte, les commandes, continuant à dessiner les albums de la série mère et encadrant le travail des équipes qui se sont mises en place pour « Les mondes de Thorgal ».

    Lancés en 2010 « Les mondes » enrichissent l’univers si particulier (de l’héroic fantasy teintée de mythologie scandinave) de Thorgal, en offrant un premier rôle à la terrible Kriss de Valnor, l’ennemie jurée et néanmoins amoureuse du héros (dont elle a eu un fils quand Thorgal avait perdu la mémoire), et à Louve, sa fille aux grands pouvoirs.

    A ces deux « spin off » s’en ajoute déjà un troisième, « La jeunesse de Thorgal »… Bref, le filon du succès est exploité à fond et les albums s’empilent « à la demande des lecteurs » assurent l’éditeur et les auteurs. Histoire de rester de moins en moins longtemps éloigné de l’univers « thorgalien » puisque par ce biais, pas un trimestre ne passe sans qu’un album sorte !

    Personne ne va toutefois s’en plaindre. Du moins jusqu’à présent. Car plus qu’une série dérivée du titre principal, « Kriss de Valnor » comme « Louve » s’inscrivent pleinement dans l’Aventure, avec un grand A, entamée il y donc plus de 30 ans. Ainsi, après deux premiers tomes détaillant son passé, le troisième Kriss de Valnor, dont, au passage, on s’entiche volontiers de plus en plus, rejoint en parallèle le présent de Thorgal.

    Il ressort, des différentes interviews (aux questions et, voire plus encore, aux réponses un brin répétitives) menées par Patrick Gaumer dans cette sorte de making off qu’est « Aux origines du monde » (un hors série revenant sur toute la saga Thorgal), qu’à terme les séries pourraient – devraient – s’entrecroiser. C’est digne d’une précision chirurgicale. Du grand 9e art !

    En attendant d’atteindre ce point culminant, les spécialistes de Thorgal apprécient de découvrir ces « pans d’aventure qui s’intercalent dans les non-dits de la série mère » dixit le Lombard, sachant, et c’est aussi une prouesse, que chaque album peut se lire comme un « one shot ». Rosinski peut en être fier. Il a gagné son pari de développer Thorgal sans Thorgal et de faire du Rosinski sans Rosinski, l’Italien De Vita (Kriss) et le Russe Surzhenko (Louve) marchant, au sein de ce team très international, parfaitement sur et dans ses pas.

    Bien sûr, c’est encore plus appréciable de parcourir « Les mondes » quand on maîtrise « le Thorgal », mais cette possibilité de lire chaque album sans disposer de toutes les références de la série est une subtile manière d’attirer de nouveaux adeptes. C’est d’autre part sans risque, tant les inévitables notes de bas de page font (toujours) mouche. Nombreuses, elles démultiplient les tentations d’entamer ou compléter une collection prestigieuse. Laquelle sera riche d’ici quelques mois de 42 albums, toutes séries confondues ! Et c’est probablement loin d’être fini. Au demeurant… tant mieux !

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Jean Solé, drôle d’animal

    Animaleries, Jean Solé. Editions Fluide glacial, 64 pages, 25 euros. Gotlib le révèle et ...

    1789 comme jamais !

    Révolution, tome I: liberté,  Younn Locard et Florent Grouazel, Actes Sud, collection L’an 2, 328 ...

    Les vrais Pieds-Nickelés reviennent

    Les Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, tome 1 : Les Pieds-Nickelés se débrouillent,  Louis Forton, Éditions ...

    Rêveurs lunaires et vulgarisation scientifique de haut vol

    Les rêveurs lunaires, Cédric Villani (scénario), Edmond Baudoin (dessin). Editions Gallimard/Grasset, 192 pages, 22 ...

    Berlin, année trois

    Berlin ville de lumière, tome 3, Jason Lutes. Edition Delcourt, 172 pages, 20 euros. ...