Titeuf, toujours bien de son temps

    Titeuf, tome 15: à fond le slip ! Zep. Editions Glénat, coll. Tchô ! la collec…, 48 pages, 10,50 euros.

    Titeuf est de retour. Tel qu’en lui-même. Côté filles, la situation s’est complexifiée entre sa chère Nadia et désormais Ramatou, la jeune réfugiée avec qui c’est pô facile non plus d’avouer ses sentiments. Pour le reste, il tente de s’en sortir à l’école, de composer avec ses parents et de s’y retrouver dans un monde de plus en plus déconcertant, entre les “terroristes”, les pédophiles qui se cachent derrière des tutoriels d’aide en maths sur Internet, les complotistes illuminati, les manifestants IVGétariens et ceux contre les déchets nucléaires “qui puent du slip comme les couches de Zizie“, sa petite soeur. Et maintenant, il faut aussi s’adapter aux nouvelles technologies, aux applis aux effets secondaires parfois très “frappants”…

    S’il fête cette année ces 25 ans et s’il s’agit déjà ici du 15e album, Titeuf n’a pas changé. Après une échappée dans l’adolescence, on le retrouve là où on l’avait laissé à la fin du tome 14. Toujours dans sa cour d’école. Et après le récit long, retour aux gags en une ou deux pages. De quoi varier les plaisirs et le ton, passant d’une bonne blague scato à une réflexion plus subtile sur quelques aspects de notre société contemporaine. Et, notamment, dans cet album, l’omniprésence des nouvelles technologies numériques et particulièrement des smartphones qui sont le prétexte à plusieurs planches aussi drôles que pertinentes.
    Plus largement, on retrouve toujours avec plaisir cette vraie-fausse candeur qui permet à Zep d’évoquer des sujets graves (comme il le fait dans son blog du Monde) avec une légèreté et une drôlerie aussi accessibles aux enfants qu’à leurs parents. Sans oublier bien sûr quelques lâchers de pets odoriférants et de mouchoirs bien visqueux ! Entre l’observateur moraliste et la bonne grosse blague, Titeuf ne change pas. Et c’est heureux.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le rouge bien noir

    La mort de Staline, tome 2 : funérailles, Fabien Nury, Thierry Robin, éditions Dargaud, ...

    La guerre des boutons n’aura jamais de fin

     La guerre des boutons, chez Dargaud, par Berlion, tome 2 : Pourris de Velran ...

    A chacun son Tour (2) : le Génie des origines

    Léonard, tome 44, Tour de génie, Turk et  Bob de Groot. Editions le Lombard, ...

    Francorchamps, un circuit mythique

    Dossier Michel Vaillant : Spa Francorchamps. Editions Dupuis. 124 pages. 20,50 euros. Ce n’est ...

    Western tragique en Nouvelle-Calédonie

    La Vallée du diable, Anthony Pastor. Editions Casterman, 128 pages, 20 euros. Après leur ...

    Vie quotidienne pour tous

    Un garçon au poil, Jeromeuh, Editions Jungle, 104 pages, 13,95€ Jérôme a rencontré son ...