Abris-couvAbris, Emmanuelle Houdart. Editions Les Fourmis rouges, 32 pages,18 euros.

    Emmanuelle Houdart est une illustratrice vraiment à part. Un style reconnaissable au premier coup d’oeil mais aussi et surtout une façon peu commune d’insérer des éléments trash dans ses illustrations. Pour autant jamais, ô grand jamais de manière gratuite. Chaque chose a un sens, un symbole, une référence. En un dessin, le lecteur entrevoit mille choses sur le caractère et la vie d’un personnage. Le bon comme le mauvais. Les espoirs. Les cicatrices. Les idéaux. Le tout avec des couleurs très vives réalisées avec ses feutres à alcool.
    Pour sa dernière parution, Abris, Emmanuelle Houdart s’est faite plus douce. Ce livre, aux bords arrondis et son aspect laiteux, est un vrai petit cocon qui parle des petits nids douillets. Tout d’abord celui du ventre de la mère, un abris où rien de mauvais ne peut arriver et où les chagrins sont consolés. Un abris, c’est quand on a plus peur de rien. Pour continuer de grandir, se réaliser, s’épanouir. Un endroit où se retrouver, avec les choses qui nous rassurent..Au fil des pages, l’illustratrice saute de nid en nid. Il y a notamment celui où “tout est là pour nous protéger”. Ainsi autour d’un enfant endormi se côtoient le Père Noël, Jésus, Marie, Batman, Bouddha, Goldorak, Simone Weil, un Barbapapa, Stromae, etc. En effet, certains trouvent réconfort et appuis dans la religion, d’autres dans des souvenirs d’enfance, dans le militantisme, un chanteur charismatique. Elvis protect us.
    Un abris, c’est aussi le cercle d’amis, c’est auprès d’une personne que l’on aime ou dans un jardin secret à la flore luxuriante.

    Abris est comme une pause chocolat chaud au cours d’une journée mouvementée. Un livre gri-gri à feuilleter à l’occasion. Une oeuvre très riche qui recèle de pléthore de petits détails absolument pas anodins. Tout en finesse. Au lecteur, ensuite, de les dénicher et de les interpréter.
    Par ailleurs, Emmanuelle Houdart n’a décidément pas non plus son pareil pour dessiner des vêtements incroyables et résolument cool que l’on rêverait d’avoir dans sa garde-robe!

    Par Gaëlle Martin

    abris-case

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    • emmanuelle houdart

      Ohhhhh Merci Gaelle pour cet article qui me va droit au coeur !
      Emmanuelle

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Density, plus dure est la chute

    Density Tome 2, Lewis Trondheim et Walter, (scénario) Stan et Vince (dessin). Editions Delcourt, ...

    Enola, 3 en 1 pour cette fin d’année

     Enola et les animaux extraordinaires, recueil tome 1 à 3, Joris Chamblain (scénario), Lucile ...

    Roller Girl, ça roule bien

    Roller girl, Victoria Jamieson. 404 Editions, 240 pages, 9,95 euros. Le Roller Derby ? ...

    Pour les Classiques, on attend Patrique

    Les classiques de Patrique, Delphine Panique. Editions Gallimard bande dessinée, 112 pages, 20 euros. ...

    La guerre d’Espagne avec du recul…

    Le recul du fusil, tome 2 : les batailles, de Jean-Sébastien Bordas, éditions Quadrants/Soleil, ...

    Aquablue atteint son rythme de croisière

    Aquablue, tome 14 : Standard-Island, Régis Hautière (scénario), Reno (dessin), éditions Delcourt, 48 pages, ...