Traquemage, rurale fantaisie

    Traquemage_couvTraquemage, tome 1: Le serment des pécadous, Wilfrid Lupano (Scénario), Relom (dessin). Editions Delcourt, 56 pages, 14,95 euros.

    Il va falloir rajouter une nouvelle rubrique dans les sous-genres littéraires de la bande dessinée: la rural fantasy. Un style limité, pour l’heure, à ce premier tome du Traquemage, mais promis à un bel avenir à en juger par le début de cette histoire là.

    Pistolin est un jeune berger, aimant ses cornebiques et très fier du pécadou, le fromage qui fait sa fierté (et qui est même dégusté à la cour du roi Yodric). Tout irait pour le mieux si les mages (Kobéron, le roi du ciel ; Othon commandeur des créatures des gouffres ; Isabeau reine des élémentaires ; Alcide le putride nécromant ; Salsifis, le seigneur des sous-mondes démoniaques) ne se livraient une guerre incessante, détruisant des contrées entières et faisant subir, comme toujours, les conséquences de leur folie guerrière aux pauvres paysans. Mais quand le troupeau de Pistolin est décimé, ne lui laissant plus qu’une unique cornebique, c’est en trop pour le berger. Sur un coup de tête, il décide donc d’aller éliminer les mages.

    Et, pour commencer à se “faire la main”, Pistolin décide d’aller s’entraîner sur une petite fée, Pâquerette, résidant dans la vallée. Finalement, c’est ensemble que le berger et la fée partiront dans leur quête. Avec, comme première étape, de trouver un gluon, sorte d’asticot, présent dans les cadavres de dragon. Mais avant cela, reste à tuer le dragon…

    Multicartes et très éclectique – mais manifestant un talent égal pour ce qui est du résultat, des Vieux fusils à Azimut ou au Singe de HartlepoolWilfrid Lupano se lance ici dans un nouvel univers, plus fantasy. Mais nettement plus fantaisiste qu’héroïque. Avec un berger un peu niais comme héros, une brebis (une cornebique, en fait) qui crache le feu, une fée alcoolique cousine dégénérée de la fée clochette, cette quête tient plus de Sacré Graal des Monthy Python ou de Kaamelott que du Seigneur des anneaux. Drôle et parodique, le récit conserve néanmoins une forte tendresse pour ses personnages. Et il se montre d’une belle inventivité parfois, comme avec ce grimoire magique, qui narre le récit légendaire des mages façon pop-up. Un décalage humoristique auquel le dessin de Relom, avec sa ligne claire et ses couleurs bucoliques, apporte une touche de singularité supplémentaire à ce début de saga de rural fantasy.

    Traquemage_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le jour des morts-vivants à Rome

    12 heures plus tard, le matin des morts-vivants, Zerocalcare. Editions Cambourakis, 112 pages, 18 ...

    Charlie au coeur de la Bataille de la Somme

    La grande guerre de Charlie, volume 2, Joe Colquhoun, Patt Mills, coll. Délirium (ça ...

    Un homme qui gagne à etre connu

    L’homme de l’année, tome 1 : 1917, le soldat inconnu. Jean-Pierre Pécau, Fred Duval, ...

    Conrad refondu au noir

    Au coeur des ténèbres, Stéphane Miquel, Loïc Godart, coll. Noctambule, éditions Soleil, 104 pages, ...

    Des rencontres et quelques faux contacts pour Prométhée

    Prométhée, tome 13: contacts, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele, Emmanuel Roudier, Stéphane Servain, Laurent ...

    La colonne infernale

    La colonne, tome 1: un esprit blanc, Christophe Dabitch (scénario), Nicolas Dumontheuil (dessin), éditions ...