Un dessin à motif écossais

    Highlands, tome 1: le portrait d’Amélia, Philippe Aymond. Editions Dargaud, 48 pages, 13,99 euros.

    A voir la couverture (ci-contre), on pourrait croire à une adaptation en BD d’Highlander, le film de Russel Mulcahy avec l’immortel Christophe Lambert… Mais si ce récit est, lui-aussi pleinement écossais, il se veut nettement plus historique et réaliste.

    Pour son premier ouvrage d’auteur complet, le dessinateur de Lady S (avec Van Hamme), qui fit ses débuts avec Mezières et Christin sur Canal choc, assoit une intrigue solide, ramenant aux rivalités entre Anglais et Ecossais au XVIIIe siècle.

    En 1743, le peintre Joseph Callander retrouve sa terre natale des Highlands après un séjour italien qui l’a meurtri sentimentalement. Il entre alors au service d’un duc ayant choisi le camp de l’Union, uniquement centré sur son art, et embauché pour peindre les portraits de la famille, notamment celui d’Amélia, la fille du duc, qui semble lui rappeler son amour transalpin disparu… Tensions politiques et jalousie féminine vont l’entraîner dans une méchante machination dont il ne sortira pas indemne – et même salement amoché dans la dernière planche de cette première partie de ce diptyque…

    Bien documentée, portée par un trait réaliste précis, l’intrigue d’Highlands se déploie progressivement. Après un début un peu confus, l’histoire trouve son rythme et devient vite prenante. Et ce récit d’aventures en costumes grand siècle laisse intelligemment ouvert quelques mystères, qui font attendre la suite avec impatience, afin de découvrir quel dessein cache le dessin qui clot ce premier album.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les filles venues d’une autre planète de Gaiman et des jumeaux brésiliens

    Comment aborder les filles en soirées, Neil Gaiman (scénario), Gabriel Bá et Fábio Moon ...

    Lanfeust ne s’ensable pas

    Lanfeust Odyssey, tome 5: le piège des sables, Christophe Arleston (scénario), Didier Tarquin (dessin). ...

    Histoire d’eau et de Bianco

    Jasmine, Le concours de flaques d’eau, Guillaume et Thomas Bianco. Editions P’tit Glénat, 32 ...

    L’alchimie fonctionne

    Ultime Voyage en Alchimie : tome 1, scénariste et dessinateur Mitric. Editions Glénat, 48 pages, ...

    Retour final dans l’enfer australien

    BACK TO PERDITION, tome 2, de Damien Marie et Vanders, ed.Vents d’Ouest, 56 pages, ...

    Indeh, naissance sanglante d’une nation

    Indeh, Ethan Hawke (scénario), Greg Ruth (dessin). Editions Hachette Comics, 240 pages, 19,95 euros. ...