Un harem et des baffes

    Lanfeust Odyssey tome 4 : La grande traque, Arleston & Tarquin. Editions Soleil, 48 pages, 13,95 euros

    Toujours égal à lui-même, Lanfeust est, une fois de plus, dans le pétrin. Cette fois-ci, il est accusé du meurtre de Nicolède, un des sages de Troy. Seul témoin de l’innocence du héros, Ryplëh, un  jeune sage du Conservatoire d’Eckmül, qui, craignant pour sa vie, s’est enfui. Accompagné de ses quatre nouvelles épouses (quelle santé) et du troll Hébus, Lanfeust se lance à sa recherche.  Mais dans l’ombre l’ambitieux et fourbe  Qynostre, un sage devenu Vénérable, a lancé à sa poursuite Zakhöl, le terrible demi-troll avec une seule consigne : dézinguer les gêneurs. Pas question de procéder à une nouvelle élection pour conserver le pouvoir. Non, mais !

    A chacun sa friandise. Proust avait sa madeleine, avec Lanfeust, nous aurions plutôt un Carambar. Depuis 1994, la saga d’heroic fantasy cosignée par Arleston et Tarquin a conquis le cœur du public grâce à un humour potache et de nombreux clins d’œil adressés, comme ici, à la littérature (les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett) avec le boutiquier de  Marshouk Rêves qui préfère se trancher la gorge plutôt que d’être payé en saucisses dans des petits pains ou au cinéma avec l’apparition d’un Lee van Cleef aussi antipathique que dans un western.

    Un héros, une quête, des combats, des jolies filles et des méchants. Une recette classique mais on ne change pas une équipe qui gagne. Toujours aussi agréable à lire et avec son graphisme efficace, ce nouvel album devrait cartonner. Normal, le Carambar, ça colle aux dents et empêche de dire trop de bêtises quand on le mâche mais on ne peut s’empêcher d’en prendre un autre…

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    XIII clair

    XIII, tome 23: le message du martyr, Yves Sente, Iouri Jigounov. Editions Dargaud, 48 ...

    Apocalypse now

     Dong Xoai, Vietnam 1965, de Joe Kubert, ed. Soleil US Comics, 216 pages, 25 ...

    Une peur qui ne laisse pas de glace

    La peur géante, tome 1: la révolte des océans, Denis Lapière (scénario), Mathieu Reynès ...

    La boîte à bulles en dix ans d’anecdotes et 46 albums

    La boîte à bulles en images, l’odyssée d’une petite maison d’édition, Vincent Henry (scénario), ...

    L’envol final réussi du Temple du passé

    Le temple du passé, tome 2: envol, Hubert (scénario), Etienne Le Roux (scénario). Editions ...