Un jour sans Jésus : la quête avance à bride abattue

    Un jour sans Jésus, tome V, Nicolas Juncker (scénario), Chico Pacheco (dessin). Editions Vents d’Ouest, 48 pages, 11,50 euros.

    Les heures défilent à Jérusalem, en ce jour du dimanche de Pâques de ce qui deviendra l’an 33 après J.C. Mais la situation est toujours aussi troublée depuis la disparition du corps du Christ, constatée le matin même. Les romains placés sous les ordres de l’envoyé de Rome, le terrible Caïus sont prêts à mettre la ville en feu, le projet de révolution des zélotes de Judas le Galiléen bat de l’aile, Hérode en personne fait son retour, les apôtres, dispersés, sont pourchassés par tout le monde et notamment par le mercenaire Paul. Et voilà maintenant que les douze tribus d’Israël seraient aux portes de la cité…

    Encore un tome qui se déroule à bride abattue. Et qui part joyeusement dans tous les sens. Marque de fabrique de cette série qui tient plutôt bien la route, entre humour décalé et un fond de réalité historique finalement plutôt finement répercutée. Avec la quête non du Graal mais du corps du Christ en guise de McGuffin !

    L’histoire est un brin confuse et parfois inutilement délayée, on se perd bien un peu entre les prénoms des divers apôtres et le dessin de Chico Pacheco semble se relâcher d’album en album. Mais l’ensemble ne manque toujours pas d’énergie ni de bonne humeur, dans une ambiance de bordel ambiant assez considérable et réjouissante. Et l’aboutissement est cette fois très proche. Alors que se profile le sixième et dernier volume  (révélation annoncée pour la mi-juin), les deux auteurs de cette version très apocryphe et drôle de cet extrait du Nouveau Testament respectent en tout cas bien la bible de leur série.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’art d’Artemisia

    Artemisia, Nathalie Ferlut (scénario), Tamia Baudouin (dessin). Editions Delcourt, 72 pages, 15,95 euros. Sortie ...

    Très belle est La Bête

     La Bête, tome 1, Zidrou (scénario), Frank Pé (dessin). Editions Dupuis, 156 pages, 24,95 ...

    Les réfugiés, drame très humain

     Humains, la Roya est un fleuve, Baudoin et Troubs. Editions L’Association, 112 pages, 22 ...

    Quatre couleurs et de belles sensations

    Quatre couleurs, Blaise Guinin, éditions Vraoum, 144 pages, 16 euros. Qui n’a pas griffonné ...

    Philippine Lomar a toujours du coeur

    Les enquêtes polar de Philippine Lomar, tome 2: le braqueur des coeurs, Dominique Zay ...

    Bois-Maury dans l’enfer vert de la forêt amérindienne

    Bois-Maury, tome 15 : oeil-de-ciel, Hermann, Yves H., éditions Glénat, coll. Vécu, 48 pages, ...