Un petit air de revanche sociale

    Revanche. Tome 1 : Société anonyme, scénario Nicolas Pothier, dessin Jean-Christophe Chauzy, Treize étrange / Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

    Restaurer la justice et sauver le monde des super-méchants. Depuis près de quatre-vingts ans, c’est le job de toute la flopée des personnages des comics américains. Transposé par Nicolas Pothier et Jean-Christophe Chauzy dans la France d’aujourd’hui, le combat gagne en ironie et en contenu social ce qu’il perd en mythologie.

    Charge empreinte d’humour noir, Revanche révèle un héros ambivalent, comme tout bon super-héros. Pour son entourage, il est assistant de la présidente du patronat, le Modef (… toute ressemblance avec une situation existante serait bien sûr, selon la formule consacrée, pure coïncidence !). Mais dans l’ombre, il s’occupe, avec des méthodes radicales et très personnelles, des patrons voyous, des petits chefs harceleurs, des banquiers aux bonus exhorbitants, des délocalisateurs sauvages ou des marchands de sommeil.

    Raconté au premier degré, le récit s’apparenterait juste à un brûlot gauchiste prônant l’action directe et pas franchement drôle. Mais, bien qu’il s’inspire de cas très concrets – dont semblerait-il entre autre du démontage express des machines de l’usine de chips Flodor de Péronne – Nicolas Pothier (abonné au second degré rigolard avec Ratafia ou Caktus) apporte ici toute la dérision et la distanciation nécessaire à cet album ouvertement caricatural… au sens premier, à savoir en forçant jusqu’à l’outrance des caractères, hélas bien concrets.
    Avec des dialogues ciselés – souvent à double sens – et le dessin très expressif de Chauzy, chacune des cinq histoires courtes qui composent l’album prend ainsi une dimension de fable douce-amère, jusqu’à sa chute ironique et toujours bien pesée. Et le dernier épisode, recentré sur le personnage de Revanche, en passe d’être découvert, laisse augurer des développements intéressants à venir… D’autant que l’actualité sociale ne manque pas de nouveaux cas à ré-utiliser…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le pouvoir de voir l’art

    Le syndrome de Stendhal, Aurélie Herrou (scénario), Sagar (dessin). Editions Glénat, 128 pages, 22 ...

    Putain de femme !

    Confidences à Allah, d’après le roman de Saphia Azzeddine, Eddy Simon (scénario), Marie Avril ...

    Madame Livingstone, I Presume ?

    Madame Livingstone, Congo, la grande guerre, Barly Baruti (dessin), Christophe Cassiau-Haurie (scénario), Appollo (récit). ...

    Carnets de déroute : Tardi raconte Tardi

    Moi, René Tardi, Prisonnier de guerre – stalag IIB, tome 1. Jacques Tardi, éditions ...