Un Piano allegro

    le-piano-oriental_couvLe piano oriental, Zeina Abirached. Editions Casterman, 232 pages, 22 euros.

    Beyrouth, 1959. Abdallah Kamanja est radieux. Un fabricant de pianos autrichien est intéressé par son invention : un piano droit modifié avec l’apport d’une pédale de sourdine permettant à l’instrument de jouer des quarts de ton et donc aussi bien des morceaux de musique orientale qu’occidentale. Et ce jour, il embarque avec son ami Victor sur un bateau pour se rendre à Vienne.
    Beyrouth, 2004. Zeina Abiracheb, âgée de 23 ans, quitte son Liban natal pour s’installer en France, concrétisant les liens et le rêve de son grand-père, traducteur durant le mandat français. A son tour, à sa manière, elle tisse des liens entre ces deux mondes et met en pratique sa double culture…

    Ce roman graphique est à l’image de sa couverture (très réussie), avec ces deux personnages souriants, l’auteure en jeune femme bouclée et son arrière-grand-père en tarbouche au-dessus de son piano. Et l’histoire est celle qui les relie tous trois. Et avec eux le Liban et la France. A trois générations d’écart, entre deux rives, des deux côtés de la Méditerranée.

    Le récit est principalement celui, de cet arrangeur de pianos, de son invention et des raisons pour lesquelles elle ne vit jamais vraiment le jour. Mais à travers l’instrument – demeuré unique et resté dans le domaine familial – et sa capacité à devenir “bilingue”, Zeina Abirached, auteure franco-libanaise, évoque son rapport à ses deux langues et, plus largement, aux deux cultures auxquelles elle s’est retrouvée confrontée.

    Une rencontre touchante, amenée subtilement par l’évocation d’une suite de petites anecdotes (ainsi des nouvelles bottines italiennes d’Abdallah au tout début du livre) vivantes et chaleureuses, mises en images dans un style conceptualisé et métaphorique qui évoque aussi un peu celui de Marjane Satrapi. En moins tragique et plus harmonieux. Graphiquement très beau et sans fausses notes.

    Le-piano-oriental_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La révolte victorieuse des guerriers de l’arc-en-ciel, aborigènes made in Taïwan

    Seediq Bale, les guerriers de l’arc-en-ciel, Row-Long Chiu. Editions Akata, 302 pages, 23,50 euros. ...

    Lucy, toujours aux sources de notre humanité

     Lucy, l’espoir,  Patrick Norbert (scénario), Tonino Liberatore (dessin et couleur), Yves Coppens (conseil scientifique et ...

    Première rencontre avec Myrmidon ce week-endi à Amiens

    Nouvel album des éditions de la Gouttière, Myrmidon dans l’espace, paraissant le 15 janvier, ...

    Pour l’humour de Dieu

    Y a pas de miracle, Davy Mourier. Editions Fluide glacial, 96 pages, 9,90 euros. ...

    Mère Méduse, possessive et aimante

    Mère Méduse, Kitty Crowther. Editions Ecole des loisirs, collection Pastel, 12,50 euros. Kitty Crowther ...