Un Santa Claus plein de fantasy pour faire briller l’étincelle de Noël

    Noël en bande dessinée est propice au sarcasme et à l’ironie – souvent réussis d’ailleurs. Mais il en est encore qui communient dans la joie innocente et merveilleuse de cette chère fête de fin d’année.

    Ainsi, les éditions Delcourt, en 1992, ont-ils eu la bonne idée de traduire et d’éditer Santa Claus, la légende du Père Noël, de Michael G.Ploog, d’après le roman de L.Frank Baum, l’auteur du Magicien d’Oz.

    Ré-édité au début des années 2000, l’album, en très grand format, est un merveilleux livre de Noël. Sans mièvrerie aucune, avec un joli dessin rond et chaleureux, il conte l’histoire du Père Noël à la manière de Tolkien.

    Orphelin découvert dans la forêt par le géant Ark, maître des bois, le petit Claus est confié à la lionne Shiegra, avant que la reine des nymphes, Nécile, ne brise le tabou des êtres immortels de la nature, en le gardant à sa cour. Devenu grand, Claus décide de retourner parmi les humains, avec son petit singe Jouet et son renne Shosta. Un peu par hasard, il en vient à distribuer des petits pantins à l’effigie de son singe (des petits “jouets”, donc) aux enfants de la ville proche, à leur plus grand bonheur. Mais, faisant cela, il provoque la colère des Awgwas, les démons qui sèment la graine du doute dans le coeur des humains et les font glisser vers leurs mauvais penchants.

    A l’issue d’une grande bataille opposant ceux-ci aux elfes, nymphes et autres créatures immortelles, les démons seront vaincus et Santa Claus confirmé dans son rôle. Il restera à trouver une astuce afin de pouvoir distribuer ses jouets à tous les enfants en une seule nuit…

    Même le Père Noël a commencé jeune...

    Le récit s’amuse ainsi à donner une explication logique (à défaut d’être rationnelle) à tous les rituels accompagnant le Père Noël. Avec une imagination débordante et une vraie générosité. De son côté, story-boarder de nombreux films, créateur d’effets spéciaux, intervenant dans l’animation les productions télé des studios Hannah-Barbera, mais aussi auteur de BD, Michaël G.Ploog a fait, avec cette Légende de Santa Claus, une incursion très réussie dans l’univers de la fantasy magique et vraiment tout public.
    De quoi faire renaître l’étincelle de la magie de Noël dans le coeur de chacun des lecteurs de ce livre, vraiment de circonstance, un jour comme aujourd’hui.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Man in the window, captivante fenêtre temporelle

    Man in the window, tome 1, Masatoki (scenario), Anajiro (dessin). Editions Ki-oon, 216 pages, ...

    A l’épée et à la hache

    Sigurd et Vigdis, tome 1 : L’Ordre, Blary Benoît et Loiselet. Le Lombard, 56 pages, ...

    Reine des pirates en mer de Chine

    Shi Xiu, reine des pirates, tome 2: alliances, Wu Qing Song, Nicolas Meylaender, éditions ...

    Mapple squares, bonbons sanglants

    Mapple squares, Doggybags one shot, David Hasteda (scénario), Ludovic Chesnot (dessin). Editions Ankama, Label 619, 160 ...

    Il était une fois… trois jolis contes de faits

              A l’origine des contes : Pinocchio, Philippe Bonifay (scénario), ...

    Letter 44: dérapages bien contrôlés

    Letter 44, tome 2: décalage spectral, Charles Soule (scénario), Alberto Jimenez Alburquerque (dessin). Editions ...