Une belle leçon de démocratie… et d’histoire

    DEMOCRATIE_couvDémocratie, Abraham Kawa (scénario), Alecos Papadatos (dessin), Annie Di Donna (coloriste). Editions La librairie Vuibert, 240 pages, 21 euros.

    Alors que la question de la démocratie et de la Grèce ont occupé une bonne partie de l’agenda du premier semestre 2015, les auteurs de Logicomix racontent ici la genèse de la démocratie athénienne, au VIe siècle avant notre ère.

    Tout commence en 490 avant J.-C., à la veille d’une bataille décisive pour Athènes. Léandre, plus âgé que la plupart de ses compagnons se remémore sa jeunesse et son parcours, et en fait le récit, témoignage des différents systèmes et hauts personnages qu’il a rencontré.

    Enfant, son père a été tué dans la répression qui avait suivi l’assassinat du tyran Hipparque. Réfugié à Delphes, ou il cherche à connaître les augures des pythies sur la vengeance qu’il envisage de mener, Léandre rencontre Clisthène, qui promet de rendre la liberté et la prospérité aux Athéniens mais n’en conserve pas moins une certaine ambiguïté. Il retrouve aussi la jolie Hero, promise au culte d’Apollon et de ses prophéties. Devenu adulte, hanté régulièrement par des rêves où il dialogue avec la déesse Athéna, et retourné à Athènes ou il brille comme peintre de vases, Léandre sera de nouveau acteur et témoin des tumultes de son époque, avec la victoire d’Isagoras – soutenu par l’aristocratie locale et Sparte – contre Clisthène, puis la révolte populaire qui le renversera…

    Après avoir entrepris de vulgariser la révolution de la logique mathématiques, une partie des auteurs de Logicomix s’attaquent dans un même esprit à la naissance de la démocratie. Et son développement qui s’avère tout sauf logique. Mais fort intéressant. Aucune apologie béate ou manichéisme ici. Et même les “grands hommes”, comme Clisthène – considéré comme le père de la démocratie – sont présentés avec leur ambiguïté très humaine. Entre besoin d’ordre et chaos, entre raison et pulsions, entre Apollon et Dionysos, le peuple n’est pas non plus déifié, tout en montrant la portée révolutionnaire de son intrusion dans l’histoire et la direction de la cité.

    Mêlant l’histoire des hommes et l’influence des dieux, les guerres antiques et les complots politiciens, cet album est avant tout un magnifique récit, qui parvient bien à imbriquer l’itinéraire d’une vie et la mise en place progressive d’une idée, le tout dans un univers marqué par l’imbrication du surnaturel et d’une présence divine perturbatrice. Et si le dessin, semi-réaliste, n’est pas exceptionnel, il se montre simple et efficace pour porter l’histoire. Embrassant, en quelques 200 pages, plusieurs générations de la vie d’Athènes, avec d’inévitables raccourcis, cette histoire connaît forcément quelques baisses de rythme. Mais trente pages de “commentaires”, à la fin du livre, apportent toute les précisions utiles, notamment sur les situations et personnages (comme le poète Eschyle) subtilement évoqués dans les pages précédentes.

    DEMOCRATIE_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mai 68, le Diable s’en mêle !

     Catacombes – Tome 3 : Sous les pavés, les entrailles, Jack Manini et  Michel Chevereau. ...

    Paris 1910 entre deux eaux

    Les naufragés du Métropolitain, tome 1: les rats de Saint-Eloi, Patrice Ordas (scénario), Nathalie ...

    Une cybercomédie à la française plus vraie que nature

    Cyberfatale, tome 1: si ça sort, on est morts, Cépanou (scénario), Clément Oubrerie (dessin). ...

    Il était une fois… Andersen

    Andersen, les ombres d’un conteur, Nathalie Ferlut. Editions Casterman, 128 pages, 20 euros. Un ...

    Votez Aurel et Lindingre !

    Rase campagne, Lindingre (scénario), Aurel (dessin). Editions Fluide Glacial, 64 pages, 14 euros. Aurel, ...

    Mickey productif dans son porte à porte

     Mickey all stars, collectif. Editions Glénat, 48 pages, 15 euros. Mickey est “né” le ...