Une histoire de Khazars et de destin

    Le vent des Khazars, Marek Halter, Makyo, Federico Nardo, éditions Glénat, 72 pages, 14,95 euros.

    J’ai entendu parler pour la première fois (et la seule) de “Khazars”, en bande dessinée dans le très beau, troublant et poétique Ciel au-dessus de Bruxelles, de Bernar Yslaire. Avec son étrange héros, prétendument issu d’une lignée de princes de ce peuple juif d’origine turkmène. Ici, dans cette adaptation du roman de Marek Halter du même nom (et adapté par lui-même assisté de Makyo), on entre beaucoup plus dans le détail de l’histoire de cette civilisation dont le royaume s’étendait entre la mer Caspienne et la mer noire, voilà un millénaire.

    Le récit avant en parallèle, entre le Xe siècle, autour de l’émergence d’un jeune futur Khagan (chef khazar) puis de la quête d’un jeune juif pour contacter ce fameux roi légendaire, et de nos jours, où un mystérieux Géorgien sollicite un auteur écrivain et historien juif réputé, lui révélant l’existence d’une cité khazar dissimulée dans une grotte, tandis qu’à Bakou apparaît un groupe de terroristes se nommant le renouveau khazar.

    Pédagogique, bien qu’avec un brin de prosélytisme agaçant, le récit ne manque pas d’intérêt. Mais quand même un peu de souffle. Ce qui est toujours gênant, s’agissant de vent…

    Le dessin réaliste très classique, propre mais assez banal, de l’Italien Federico Nardo ne permet pas d’apporter une originalité ou un style qui élèverait le niveau au-delà d’un correct album d’aventures, mi-historique / mi-thriller. Et les multiples allers-retours, dans des courtes séquences de quelques pages, ne facilitent pas non plus l’immersion dans le récit, qui en devient parfois confus. Reste à voir si le deuxième tome de ce diptyque redonnera un peu d’ampleur à l’ensemble de l’histoire.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mission accomplie sur Sidar

    Rayons pour Sidar, tome 2: Lionel, les univers de Stefan Wul, Valérie Mangin (scénario), ...

    Le Suaire : quand la religion n’est pas de bonne foi

    Le Suaire, premier tome: Lirey, 1357, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur (scénario), Eric Liberge ...

    Lille et Reims au fil de l’Histoire

    x Lille, tome 1: de Lydéric et Phinaert à Charles le Téméraire, Thomas Mosdi ...

    Les Français sous l’oeil du Belge Kroll

    Les Français vus par un Belge, Pierre Kroll. Editions Les Arènes, 144 pages, 20 ...

    La magie des Vieux Fourneaux fait un peu moins d’effet

    Les vieux fourneaux, tome 4: la magicienne, Wilfrid Lupano (scénario), Paul Cauuet (dessin). Editions ...

    1946, la guerre continue !

    Wunderwaffen, tome 3 – Les Damnés du Reich, Nolane, Maza. Editions Soleil, 56 pages, ...