Une jeune France résistante

    Une génération française, tome 3: Ayez confiance ! Thierry Gloris (scénario), Ana-Luiza Koehler (dessin). Editions Soleil, coll. Quadrants, 48 pages, 14,50 euros.

    Troisième exemple de cette “génération française” qui a connu l’effondrement de mai-juin 1940, Zoé Favre est la petite soeur de Martin, héros du premier tome de cette saga pilotée par Thierry Gloris.
    Mise au vert à la campagne, pendant la blietzkrieg allemande, où va se trouver, instinctivement, à mener une première action de résistance en aidant des soldats fugitifs à rejoindre le sud de la France. Puis elle retrouve Paris, tandis qu’à Bordeaux la République agonise et que Pierre Laval manigance pour en accentuer la fin.
    A la rentrée 1940, admise en fac de lettres, Zoé va s’impliquer plus encore dans la résistance face à l’occupant, en commençant à diffuser des “ex-voto” puis de véritables petits tracts patriotiques au sein du réseau de jeunes étudiants qu’elle a participé à mettre en place. Une activité dangereuse qui aura des conséquences douloureuses pour sa famille. Et qui connaîtra un tournant dramatique lors de la manifestation spontanée qui va se dérouler à l’Arc de triomphe, sur les Champs-Elysées, le 11 Novembre…

    Avec ce troisième épisode, cette “série-concept” paraît connaître un nouveau départ. En partie à travers le changement d’ambiance graphique. Le trait d’Ana-Luiza Koehler étant nettement plus rond et moins sombre que celui des deux albums précédents, tendant plus vers le style semi-réaliste.
    Une luminosité et une fraîcheur qui émane aussi de l’héroïne de l’épisode, Zoé, qui permet à Thierry Gloris d’évoquer les premiers pas d’une Résistance, encore embryonnaire et très modeste. Une émergence bien restituée cependant, par petites touches, convergeant vers cet épisode – réel – de la manifestation étudiante, réprimée, du 11 Novembre 1940, premier acte symbolique et marquant.
    La partie “géopolitique” et les relations entre Laval et Pétain seront peut-être plus sujet à caution, avec cette vision du vieux Maréchal qui paraît un peu trop manipulé par Pierre Laval, promu seul responsable de la collaboration à venir. Mais en tout cas, l’ambition initiale est toujours bien là et plutôt bien tenue.
    A travers ces trois “destins” français (le capitaine Brettin d’Arçonet faisant une réapparition dans cet album), c’est bien un panorama de la France de 1940, sans génie mais sans manichéisme, qui est esquissé.
    Les (trois) suites de ces premiers tomes sont attendus en 2018.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mascarade, l’autre monde merveilleux de Florence Magnin

    Mascarade, Florence Magnin. Editions Daniel Maghen, 240 pages, 29 euros. Venue de l’illustration, Florence ...

    Etats d’âmes sensibles de Pedrosa

    Les équinoxes, Cyril Pedrosa. Editions Dupuis, Coll. Aire libre, 336 pages, 35 euros. Après ...

    Notre Mère la Guerre : retour aux sources

    Notre-Mère la Guerre, troisième complainte, de Maël et Kris, éditions Futuropolis, 64 pages, 16 euros. ...

    Hippies, hippies, hippies… Une série à la Cool

    Jack Cool, tome 1: 1966, Quelques jours avant Jésus-Gris…, Jack Manini (scénariste), Olivier Mangin ...

    Le château des étoiles passe au rouge

    Le château des étoiles, tome 3: Les chevaliers de Mars, Alex Alice. Editions Rue ...

    Séance de rafraîchissement pour le Transperceneige

    Le transperceneige, l’intégrale, Benjamin Legrand, Jacques Lob, Jean-Marc Rochette, éditions Casterman, 256 pages, 35 ...