Une réalité aussi froide que la guerre du même nom

    Jeu de dames_2_couvJeu de dames, tome 2, Toldac (scénario), Philan (dessin). Editions Grand Angle (Bamboo), 48 pages, 13,90 euros.

    Il s’était déjà produit beaucoup d’événements dans le tome 1 de ce singulier Jeu de dames (le résumé de l’épisode précédent, placé en exergue, est donc judicieux est utile). Le chercheur allemand Hugo Ebeling, ancien résistant au nazisme, réfugié aux Etats-Unis avec Von Braun, le créateur des V1 et V2 et père du programme spatial américain, est toujours hanté par le souvenir d’Eva, son grand amour disparu durant la guerre. Et voilà qu’il voit disparaître à son tour Lola Costner, une jeune femme présentant une étonnante ressemblance avec Eva, tuée dans l’explosion de sa voiture. Puis Nick Galanno, son ami, est retrouvé assassiné. Hugo comprend alors que sa propre vie est menacée. Manquant de peu de périr dans l’incendie de sa maison, il va tenter de découvrir qui sont les tueurs qui sont à sa poursuite. Et, surtout pour le compte de qui. Pendant ce temps, en RDA, le rôle de celle qui signe ses romans Eva Ebeling va aussi se préciser…

    La première partie avait séduit. Le second volet confirme les qualités de ce diptyque. Et alors que la fin du précédent album laissait le lecteur dans la plus grande confusion et perplexité – grâce à un suspense joliment entretenu – la fin de l’histoire se montre à la fois complète, d’une grande rationalité et nullement décevante. Relevant plus du récit d’espionnage que de la conquête spatiale. Avec la description d’une réalité aussi froide que pouvait l’être la guerre du même nom, assortie d’une touche bienvenue de romantisme. Une bonne histoire, donc de Toldac, avec un dessin très classique, mais qui gagne en finesse de Philan.

    A noter aussi le joli reflet créé par le vis-à-vis des deux couvertures, entre l’obscurité du premier tome et l’éclaircissement fourni par le second.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ils ne dormaient jamais !

    Pinkerton – Tome 1 : Dossier Jesse James – 1875, Remi Guerin  & Sebastien Damour. ...

    Jacques Martin, le dernier géant !

    Jacques Martin, s’est éteint ce 21 janvier, à l’âge de 88 ans. Atteint de ...

    Pour l’amour des siens

    Les chevaux du vent, tome 2, Lax et Fournier. Editions Dupuis, Collection Aire libre, ...

    La belle descendance de Jessica

    LES ENFANTS DE JESSICA, t.1 : le discours, de Luc Brunschwig et Laurent Hirn, ...

    Quelque chose d’improbable au royaume du Danemark

    Les Danois, Clarke. Editions Le Lombard, 104 pages, 17,95 euros. Il est amusant de ...