Univerne revisite avec bonheur l’univers de Jules Verne

    UNIVERNE, t.1, Paname de Morvan et Nesmo, ed.Soleil,  48 pages, 13,50 euros.

    Par la faute d’un train raté lors de sa tentative de fuite avec Victor Hugo, Pierre-Jules Hetzel n’arriva jamais à Bruxelles après le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte et, en conséquence, il ne revint pas en France en 1860 réaliser son rêve d’éditeur, publiant notamment Jules Verne. Effet collatéral, Verne n’est jamais devenu romancier. Mais il a fait mieux dans cette histoire imaginée par Morvan et Nesmo (Alexandre Nesme, qui s’imposait ici, au vu de son pseudo !) que d’écrire des livres : il a carrément bâti une société utopique sur une île déserte, Univerne. Une si belle réalisation qu’une coalition internationale se charge vite de piller et de détruire, comme on l’apprendra en suivant Juliette Hénin, une jeune journaliste qui, en 1900 enquête sur cette histoire et reçoit les confidences de la maîtresse de Jules Verne, enfermée à la Santé.

    L’uchronie permettant toutes les fantaisies, cette série n’en manque pas. Dans une ambiance steampunk débridée, le dessin semi-réaliste virtuose de Nesmo, avec un graphisme flirtant parfois avec le manga, se déploie ainsi dans les décors somptueux et les machines étonnantes de ce Paris 1900 revisité : entre les pavillons rétro-futuristes de l’expo universelle, la teslavision inventée par un proche de Verne, mégalomane ayant trahi son mentor ou la commune libre de Montmartre – la “Paname” du titre, toujours communarde et anar, cultivant son ambiance canaille derrière ses murailles. Les personnages ne sont pas en reste, à l’image de l’héroïne, étonnant et fort personnage de suffragette effrontée.

    Rythmé et réjouissant, ce premier album, plonge directement dans l’intrigue et laisse espérer de beaux développements. Ainsi, notre cher Jules Verne pourrait être moins mort qu’on ne le croyait, à l’abri d’une station orbitale. Et pour la suite, les auteurs promettent d’embarquer son héroïne du Château des carpates à l’île mystérieuse, en passant par un nouveau voyage au centre de la Terre,  jusqu’à 20000 lieues sous les mers et sur la Lune. Une façon ludique et très sympathique de revisiter l’oeuvre de Jules Verne.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une belle leçon de démocratie… et d’histoire

    Démocratie, Abraham Kawa (scénario), Alecos Papadatos (dessin), Annie Di Donna (coloriste). Editions La librairie ...

    Le Grand Mort à l’épicentre du chaos

    Le Grand Mort, tome 5 : Panique, Régis Loisel et Jean-Blaise Djian (scénario), Vincent ...

    BD : des graines d’avenir

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Humour vache et strips assez fa-môeuh

    Môeuh, tome 1, Thijs Whilms (scénario), Wil Raymakers (dessin). Editions Bamboo, 48 pages, 3 ...

    Wolinski, l’amour plus fort que la mort

    Fou d’amour, Georges Wolinski, préface Maryse Wolinski. Editions Le Cherche-Midi, 112 pages, 11,99 euros. ...

    Mars, et ça repart comme en 14

    La Grande Guerre des mondes, tome 2: terreur martienne, Richard D.Nolane (scénario), Zeljko Vladetic ...