Universal War atteint encore une autre dimension

    universal-war-2_t3_couvUniversal War Two, tome 3 : l’exode, Denis Bajram. Editions Casterman, 48 pages, 13,95 euros (édition luxe, 56 pages, 18,95 euros)

    Cette fois, les descendants de Kalish sont bien au coeur de la crise. Une fois encore, c’est la survie de la civilisation humaine qui est en cause. Les extraterrestres mystérieusement apparus dans le ciel de Canaan (dans l’épisode précédent) ont bien déclenché le conflit attendu. Si l’opération d’évacuation mené par Vidon a permis de sauver une grande partie des habitants, les mystérieux triangles qui s’agglomèrent de façon implacable autour de la planète semblent lui promettre le même destin funeste qu’à Mars et aux autres terres habitées. A moins qu’elle ne servent à un projet encore plus effrayant, comme vont s’en rendre compte Théa et ses amis, toujours escorté par un Kalish ramené du passé et plus grognon que jamais…

    Chaque nouvel épisode de cette fabuleuse saga qu’est Universal War fait craindre une baisse de régime, une légère inquiétude sur la capacité à repousser encore les limites de cet imaginaire de SF qui se déploie désormais depuis 9 albums. Et, pour l’instant, chaque nouvel opus impressionne par la nouvelle dimension impulsée au récit. C’est encore le cas cette fois, avec une surprise qu’il serait dommageable de révéler, mais qui remet encore en perspective le récit, dans une forme de zoom arrière vertigineux. Et ramène le premier cycle, pourtant magnifique, au rang d’épiphénomène. On pourra aussi s’amuser à gloser sur la dimension biblique de cet “exode” dramatique.

    Brillant, et sombre, cet album est également toujours aussi beau graphiquement, avec ses vaisseaux majestueux, ses personnages attachants et expressifs et un usage intelligent du fond noir des pages, qui renforce l’angoisse et, ici, la sensation oppressante d’enfermement. Une réussite magistrale, une fois encore.

    universal-war-2_t3_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La vie d’otage au jour le jour

    S’enfuir: récit d’un otage, Guy Delisle. Editions Dargaud, 432 pages, 27,50 euros. Quittant pour ...

    Art brut et esprits libres

     Enferme-moi si tu peux, Anne-Caroline Pandolfo (scénariste), Terkel Risbjerg (dessin). Editions Casterman, 168 pages, ...

    Envol réussi pour le Congo belge à la veille de son indépendance

     Léopoldville 60, Patrick Weber (scénario), Baudoin Deville (dessin), Bérengère Marquebreucq (mise en lumière). Editions ...

    “Saltiness”, road-trip de douce folie

    Saltiness, tome 1, Minoru Furuya (scénario et dessin). Editions Akata, 210 pages, 8,30 euros. ...

    Moby Dick refait surface avec Chabouté

    Moby Dick, livre premier, Christophe Chabouté. Éditions Glénat, coll. Intégra, 120 pages, 18,50 €. ...

    Mary Jane survit à Jack l’Eventreur

    Mary Jane, Frank Le Gall (scénario), Damien Cuvillier (dessin). Editions Futuropolis, 88 pages, 18 ...