Victor Hugo, aux frontières de la fiction

    Victor Hugo aux frontières de l’exil, Esther Gil (scénario), Laurent Paturaud (dessin), édition Daniel Maghen, 112 pages, 19 euros.

    Et si en 1853, Victor hugo, exilé à Jersey, subjugué par une séance de spiritisme, décidait de repartir secrètement en France, afin de trouver les causes de la mort de sa fille Léopoldine et d’apaiser ainsi son fantôme ? Et si son enquête à Villequier, en Normandie, lieu du naufrage où à péri sa fille lui faisait découvrir une terrible vérité ? Et Léopoldine n’avait pas succombé à un bête accident mais avait été prise dans une affaire criminelle ? Et si, en chemin – entre deux rencontres dans les bras de ses amantes – le poète avait entrevu les personnages qui allaient l’inspirer pour écrire Les Misérables ? Et si, ému par la condamnation à mort d’un petit fonctionnaire de Guernesey, Victor Hugo livrait un texte flamboyant contre la peine de mort ? Et si, ironie de l’Histoire, cette prise de position, paniquant autant Paris que Londres était à l’origine de la pendaison, justement, du condamné ?

    Victor Hugo, très vivant sous le trait de Laurent Paturaud.

    Parmi toutes ces spéculations, seule l’avant-dernière est historiquement avérée. Les autres sont de délicieuses petites uchronies qu’Esther Gil dissémine au cours de ce bel album, qui permet de faire revivre de belle manière Victor Hugo. Ce récit très bien maîtrisé, à l’ironie tragique, permet de retrouver sous une forme romancée des personnes marquantes dans la vie du grande poète, comme Juliette Drouet, Léonie d’Aunet, Napoléon III, ou John Charles Tapneret, mais aussi, en clin d’oeil, des personnages de fiction, tels Gavroche ou les Thénardier, ou Vidocq… un peu entre les deux.

    Mêlant avec finesse la réalité historique et la fiction, ces Frontières de l’exil ajoutent une jolie aventure romanesque et romantique à l’oeuvre du grand Hugo. Dense et respectueux, l’album bénéficie aussi d’un grand format qui permet au dessinateur Laurent Paturaud (par ailleurs compagnon de la scénariste) d’illustrer superbement cette aventure par son trait réaliste et soigné, aussi à l’aise dans l’intimité des apartés à Jersey que sur les barricades parisiennes.

    Un riche et pédagogique dossier en postface (agrémenté de beaux portraits et de jolies esquisses) permet de rétablir, sans doute possible, la part de la fiction et ce qui relève de l’Histoire. Bref, un sans faute.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Assassinats de Sangre froide

    Sangre, tome 1: La survivante, Christophe Arleston (scénario), Adrien Floch (dessin). Editions Soleil, 56 ...

    Larmes à l’extrême droite danoise

    Infiltrés, tome 2: les larmes de Jolène, Olivier Truc et Sylvain Runberg (scénario), Olivier ...

    Des Elfes toujours bien verts

    Elfes, tome 7: le crystal des elfes sylvains, Nicolas Jarry (scénario), Gianluca Maconi (dessin). ...

    Le joli retour du lapin

    Les nouvelles aventures de Lapinot, Un monde un peu meilleur, Lewis Trondheim. Editions l’Association, ...

    Belles images de la belle époque

    [media id=33 width=320 height=240] Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Trois étoiles et les îles du Sud !

    Le Clos des épices « La cuisine, c’est pas du cirque ! » Commentez ...