Categories
historique Les albums à ne pas rater

Vivre sa vie

[media id=17 width=320 height=240]

À l’ombre du monde.- Une fois de plus Brice s’est fait virer de son dernier petit boulot. Son peu d’intérêt pour le travail ayant été le déclencheur d’une bagarre où son ami Rufus a fait le coup de poing. Licenciements : 2, indemnités : 0 ! Un résultat peu glorieux pour les deux amis qui décident pourtant de rester sur place. Ils vont faire la connaissance de Lyse, une institutrice aussi sympathique que charmante qui va leur présenter Joseph. Ce dernier, fuyant le monde des hommes, vit depuis vingt ans comme un ermite dans la forêt.

Sous l’aspect d’une banale histoire d’amour et de jalousie, Marc Vlieger nous donne une fable moderne où s’affrontent violemment deux conceptions du monde. Qui doit se plier à l’autre, qui doit être au service de l’autre, l’homme ou l’économie ? Alors que la crise économique n’a pas fini de mettre des hommes au chômage et qu’approche un changement climatique, quel est le sens de la vie ?

À l’ombre du monde, Marc Vlieger. Editions Delcourt, 112 pages ; 14,95€

a_lombre_du_monde

Marie.- La Judée, gouvernée par Hérode, vit sous la botte romaine. A Nazareth, Myriem, âgée d’une douzaine d’années, vit avec ses parents Joachim et Hannah. Un soir, les soldats d’Hérode envahissent le village. Myriem, en le cachant, sauve la vie d’un jeune garçon. Il s’agit de Barabbas, c’est le jeune chef d’une troupe de voleurs qui ridiculisent Hérode. Lors d’un pillage organisé par les soldats, pour défendre une vielle femme, Joachim tue un soldat…

Par delà l’histoire juive, cette adaptation fidèle de l’œuvre de Marek Halter nous révèle le portrait caché d’une jeune fille que nous ne connaissons pas. Qui était Marie ? Loin de restreindre son héroïne au (futur) statut de mère de Jésus, le récit raconte une femme révoltée, pragmatique et cultivée. Il permet aux auteurs d’aborder le thème de la révolte contre l’injustice et de montrer la place des femmes dans la société. Marie était une jeune fille moderne passionnée avec des sentiments humains. C’est cette personne qui nous est restituée avec tendresse.

marie_1

Marie, Elie Chouraqui (d’après le roman de Marek Halter) & Mirko Colak. Editions Soleil, 48 pages ; 12,90€.

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Daniel Muraz

Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté.
Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre.

Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *