Voyage dans la terre, au milieu

    Aslak, tome 2 : le mât du milieu, Hub, Weytens, Michalak, éditions Delcourt, 48 pages, 13,95 euros.

    Quand il ne parcourt pas le Japon médiéval, Hub vogue vers d’autres contrées tout aussi exotiques mais plus septentrionales, avec cette nouvelle série co-écrite avec le scénariste lillois Fred Weytens, chez les Vikings. Mais, dans Aslak, on est quand même plus proche de l’esprit d’Erik le Viking (de Terry Jones, des Monthy Python) que d’Asgard.

    Afin de sauver leur mère des griffes d’un méchant roi, les deux frères Skeggy et Sligand ont un an pour retrouver un conteur mythique, seul à même d’enchanter les sombres soirées d’hiver. Le premier se retrouve avec le terrible capitaine Roald le Borgne, Le jeune Sligand, lui, embarque donc sur l’Aslak, le piteux drakkar de Brynhild, une femme qui ne manque pas de caractère.

    Ayant survécu à leur chute abyssale au bout du monde (comme dans Erik le Viking, d’ailleurs), les deux frères et leurs équipages vont se retrouver malgré eux au pays des chimères, confrontés à d’autres dangers fantastiques… Si ce deuxième tome se déroule désormais essentiellement sur la terre ferme, ça tangue encore pas mal.

    Dans un style plus fantaisiste qu’Okko, et un dessin – de Michalak encore moins réaliste, mais bien emballé, Aslak plonge complètement dans la fantasy pour ce deuxième épisode toujours aussi drôle et amusant à suivre. L’odyssée peut se poursuivre… Et à suivre aussi sur le “blog officiel” de la série, qui présentent notamment crayonnés et story-boards.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Trap, drôle d’animal

    Trap, Mathieu Burniat. Editions Dargaud, 180 pages, 13 euros. Dans une jungle sauvage – ...

    Mai 68 (1/6) : Mais, 68 c’était quoi ?

    Mai 68 histoire d’un printemps, Arnaud Bureau (scénariste), Alexandre Franc (dessinateur). Editions Des Ronds ...

    Leur compte (bancaire) est bon avec Prado

    Proies faciles, Miguelanxo Prado. Editions Rue de Sèvres, 96 pages, 18 euros. Au printemps ...

    Avec Fabcaro, l’union fait la farce

    Moins qu’hier (plus que demain), Fabcaro. Editions Glénat, coll. GlénAAARG!, 64 pages, 12,75 euros. ...

    Une Odyssée à la découverte des petits plaisirs

    L’odyssée du microscopique, Olivier Delasalle (scénario), Leandre Ackermann (dessin). La boîte à bulles, 112 ...

    Le fantôme amoureux

    Hôtel particulier, Guillaume Sorel. Editions Casterman, 104 pages, 17 euros. De nos jours, lassée ...