Western renversant

    L'odeur des garçons affamésL’odeur des garçons affamés, Loo Hui Phang (scénario), Frederik Peeters (dessin). Editions Casterman, 112 pages, 18,95 euros.

    Le western connaît un joli revival en bande dessinée ces derniers temps, du néo-Blueberry avec Undertaker au loufoque Santiago en attendant l’évocation de Lucky Luke par Mathieu Bonhomme et Guillaume Bouzard et la poursuite de la série par Jul, dans le cadre des 70 ans du célèbre cow-boy de Morris. Ou avec donc cet album plus atypique, de Loo Hui Phang et Frederik Peeters.

    Au lendemain de la Guerre de sécession, le gouvernement américain lance une série de campagnes d’exploration des terres à l’ouest du Mississippi. C’est l’une d’elle que dirige Stingley, ingénieur progressiste qui rêve d’édifier une société nouvelle, quitte à dévaster la nature et éradiquer la population indienne locale. Stingley est accompagné dans sa mission par Oscar Forrest, un photographe new-yorkais, et du jeune Milton, ayant fuit sa famille, doté d’un talent inné pour communiquer avec les chevaux et qui révélera d’autres surprises. Oscar et Milton, qui tout deux fuient leur passé, vont se rapprocher et en venir à tomber amoureux. Mais planent sur eux la menace d’un étrange chasseur de primes et celle des indiens hostiles à cette intrusion…

    Dans la typologie des westerns, cette Odeur des garçons affamés s’inscrirait parmi les néo-westerns, récits crépusculaires qui mettaient en cause les archétypes du genre et interrogeait les responsabilités et les crimes de la conquête du “far west”. Dans cet étonnant et très réussi one-shot, l’ouest sauvage apparaît déjà reculer devant le progrès technique et la “modernité” (ici les rêves de grandeur industrielle de Stingley ou la captation photographique de Forrest). Mais la chronique sociale s’enrichit aussi et surtout d’une grande et étonnante histoire sentimentale, propice à une description fouillée des personnages. Et le récit vire progressivement vers le fantastique.

    S’étant rencontrés voilà une dizaine d’année, dans le cadre d’un projet d’Atrabile réunissant de jeunes auteurs, Loo Hui Phang et Frederik Peeters envisageaient depuis lors un travail en commun. C’est Loo qui a amené ce scénario, inspiré par une expo sur les missions photographiques dans l’ouest américain et habité d’une dimension fantastico-chamanique qui a fortement inspiré Peeters. Avec son sens aigu du cadrage et de la narration, il restitue magnifiquement l’ambiance des grands paysages majestueux de l’ouest sauvage tout en donnant une personnalité forte à chacun de ses personnages. Il en ressort ce récit étrange et prenant, surprenant et parfois même renversant, à l’image de la case inversée (reflet de l’image du daguerréotype pris par Oscar Forrest) qui ponctue chaque chapitre.

    L'odeur des garçons affamés_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Sur les chemins, après la catastrophe

     Le monde d’après, Jean-Christophe Chauzy. Editions Casterman, 112 pages, 18 euros. Seconde partie du ...

    Damien Cuvillier en phase de décollage

      Damien Cuvillier en phase 
de décollage réussi 
Le tome 2 de sa série ...

    Magistrales Folies guerrières

    Les folies Bergère, Zidrou, Francis Porcel, éditions Dargaud, 96 pages, 16,45 euros. Autre parution ...

    Les Trois Mousquetaires revisités sous l’oeil de Milady

    Milady ou le mystère des mousquetaires, Sylvain Venayre (scénario), Frédéric Bihel (dessin). Editions Futuropolis, ...

    Ces héros de BD d’hier, et d’aujourd’hui

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Irena toujours très vivante

     Irena, tome 3: Varso-vie, Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël (scénario), David Evrard (dessin). Editions ...