Wolinski, l’amour plus fort que la mort

    fou d'amour_wolinski_couvFou d’amour, Georges Wolinski, préface Maryse Wolinski. Editions Le Cherche-Midi, 112 pages, 11,99 euros.

    Un vrai livre pour la Saint-Valentin ! Rendu plus émouvant par les circonstances de sa création. C’est en effet en hommage à son mari, assassiné avec ses camarades de Charlie hebdo, que Maryse Wolinski s’est replongée dans les carnets de de croquis de Georges Wolinski.

    Elle a aussi compilé tous ces “petits mots en forme de poème”, abandonnés sur un guéridon, un mur, un miroir, une porte qu’il lui écrivait. A l’image de celui-ci, placé en exergue de la préface:

    • Il y a de l’argent dans le Filofax
      Il y a plein d’amour
      Derrière la poche poitrine
      De ma veste en tweed.
      Je pars mais le goût
      De tes lèvres me suit
      Je suis l’homme de ta vie”

    De tout cela est né ce petit livre, fait d’oeuvres pour la plupart inédites, dessins encrés ou simples crayonnés, croquis et poésie libre, tous tendus autour du même thème: l’amour. L’amour de Maryse et celui des femmes en général…

    Fou d'amour_wolinski_dessin2Comme le précise encore Maryse Wolinski dans sa préface: “Il aimait tout chez les femmes: leurs seins qui se dessinaient sous le pull, leurs hanches qui chaloupaient sur les trottoirs, leurs fesses qui rebondissaient dans leurs jean, leur cheveux qui frôlaient leurs épaules ou leur nuque, leurs décolletés provocateurs, leurs talons toujours plus hauts, leur voix caressante, leur oeil implacable sur les hommes de leur vie, leurs modes au style interchangeable, leurs idées qu’elles savaient imposer et leur force d’âme...”. On retrouve tout cela, au fil de cette centaine de pages. En dessins accompagnés en contrepoint de leur poème ; en dessins seuls, en strips, en bande, etc. Avec ce trait simple et léger, ces hommes à “gros nez” et ses femmes, toutes belles dans leur diversité, nues ou habillées, dans toutes les positions (dont celles à ne pas dévoiler à tous les regards).

    Même si le personnage, son côté jouisseur pas indifférent aux honneurs, comme son obsession bien connue pouvaient aussi agacer, on prend un vrai plaisir à retrouver ici ce “fou d’amour”, à la sensibilité et à la liberté qui apparaissent comme la meilleure réponse à faire à ces autres fous qui ont interrompu sa vie. Voici donc un beau témoignage d’amour (sous toutes les formes et dans toutes les positions) bien restituée dans ce petit livre, toujours de circonstances. Plein de joie de vivre et d’en jouir.

    Fou d'amour_wolinsk_poeme-dessin

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    On peut sauver le soldat Franklin !

    Les Tuniques bleues, tome 61: l’étrange soldat Franklin, Raoul Cauvin (scénario), Willy Lambil (dessin). ...

    B-Gnet bien à l’ouest

    Santiago, B-Gnet. Editions Vraoum! (groupe Steinkis), 96 pages, 15 euros. B-Gnet continue à se ...

    Black Lord, pirates des côtes arides

    Black Lord, tome 1: Somalie année 0, Guillaume et Xavier Dorison (scénario), Jean-Michel Ponzio ...

    Et pourtant, ils tournent toujours… au fond du bocal

    Le fond du bocal, tome 7, Nicolas Poupon. Editions Glénat, 64 pages, 12 euros. ...

    La journée de la Femen

    Journal d’une Femen, Michel Dufranne (scénario), Séverine Lefebvre (dessin). Editions Le Lombard, 128 pages, ...

    BD : Des vies (presque) banales

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !