XIII clair

    xiii-tome-23_couvXIII, tome 23: le message du martyr, Yves Sente, Iouri Jigounov. Editions Dargaud, 48 pages, 11,99 euros.

    Jason Mac Fly continue à avoir une vie très agitée. Ayant réussi à échapper aux Hell’s Angels qui ont tué son ami indien Trois Sources et aux tueurs de l’USAFE, cette étrange fondation qui tient tant à percer son passé, “XIII” retrouve une partie de sa mémoire grâce à l’aide fortuite d’un coup de taser. Après d’autres péripéties, Betty, elle aussi est sortie d’affaire.

    Mais pour Mc Fly, l’histoire se poursuit de l’autre côté de l’Atlantique, aux Pays-Bas, où une belle marginale lui viendra en aide…

    S’il est une chose que l’on ne peut reprocher à ce nouveau cycle de XIII, c’est bien sa densité. Revisitant divers épisodes du cycle initial, il apporte aussi sa dose d’action et de rebondissements. Avec, comme corollaire de risquer de s’y perdre. D’où un album, cette fois, en forme de synthèse de l’intrigue. Avec ce que cela peut avoir d’avantages et d’inconvénients.

    En plus du résumé des épisodes précédents proposés de nouveau en page de garde (et pas inutile, vu les événements ayant déjà eu lieu en seulement trois premiers albums), cet épisode semble donc confirmer le fond de l’histoire rocambolesque qui a plongé de nouveau XIII dans des péripéties sans fin. Comme souvent, avec les grands complots, la lumière mise sur eux est cruelle.

    En l’occurrence, on aura donc bien compris – à l’aide d’un long “tunnel” d’explications qui vient confirmer les éléments évoqués dans l’album précédent – que Jason Mac Fly, non content d’être un ex-agent secret amnésique et au visage refait, est aussi le descendant d’un groupe minoritaire des passagers du MayFlower et que les documents en sa possession pourraient remettre en cause les fondements de l’Amérique (encore que le fait de savoir que les premiers pionniers étaient des assassins ne soit pas franchement de nature à émouvoir sans doute grand monde aux Etats-Unis). Assez fastidieux à parcourir, mais utile pour se remettre au clair avec la suite de la série. Et se repencher sans doute sur le colonel Jones et Carrington, toujours prisonniers des faux talibans.

    XIII-23_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Laissez parler les p’tits renards en papiers

    Fox’s garden, Camille Garoche, Métamorphose, 24 pages, 12,99 euros. La rumeur dit qu’au mois ...

    Le passé de Valerian a encore un sacré avenir

    Valérian, l’avenir est avancé: volume 2, Pierre Christin (scénario), Jean-Claude Mezières (dessin). Edition Dargaud, ...

    Beau chant choral sur les rives du Kenya

    Kililana song, seconde partie, Benjamin Flao, éditions Futuropolis, 136 pages, 20 euros. Avouons-le, le ...

    Notre-Dame, très joliment adaptée chez Glénat

      Notre-Dame de Paris, par Robin Recht et Jean Bastide, collection Grafica chez Glénat, ...

    La Prunelle de ses yeux

    ÇA N’ARRIVE QU’À MOI de Didier Tronchet, ed.Futuropolis, 64 p,16 euros.  Prunelle est une ...

    L’homme qui tua John Lennon, portrait d’un tueur trop ordinaire

    J’ai tué… John Lennon, Rodolphe (scénario), Gaël Séjourné (dessin). Editions Vents d’Ouest, 56 p, ...