Les Français sous l’oeil du Belge Kroll

    Les Français vus par un Belge, Pierre Kroll. Editions Les Arènes, 144 pages, 20 euros.

    Les éditions Les Arènes poursuivent leur action pour faire mieux connaître le travail du Pierre Kroll de ce côté du Quiévrain. Après le gros et beau livre résumant à grands traits et en très nombreux dessins la carrière du dessinateur du Soir,(qui fait partie du groupe Rossel, tout comme le Courrier picard pour être totalement transparent), c’est cette fois les Français qui se retrouvent sous l’oeil de l’auteur belge.
    Pas de chronologie ni de chapitrage rigoureux et explicite ici, mais un “joyeux désordre” voulu par Kroll, afin d’entrechoquer les Présidents mais aussi de réunir des thématiques proches. Bref, un joyeux foutoir en forme de miroir déformant… mais qui touche souvent juste quand le caricaturiste pointe un certain esprit de supériorité ou quelques préciosités ridicules. Il le fait parfois avec une férocité indéniable, comme lorsqu’il montre François Hollande enfoui dans le cul d’une vache ou Carla Bruni chantant dans le plus simple appareil !
    C’est aussi l’occasion de se souvenir que si les Français sont assez incultes – et peu intéressés – par les subtilités de la Belgique, nos cousins – surtout les Wallons – suivent de près nos péripéties. Et il est toujours bon d’avoir un regard extérieur sur soi-même.

    Aux dessins de presse publiés s’ajoutent quelques croquis originaux griffonnés dans des coins de pages. On regrettera juste l’absence de toute indication sur la date ou la mention du journal accueillant la parution originale de ces dessins. Mais malgré cela, on peut savourer le talent de Kroll à capter, avec un trait faussement grossier, les travers de la France.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Siné tient toujours la forme

    Siné, l’oeil graphique, en collaboration avec François Forcadell. Editions La Martinière, 240 pages, 29,90 ...

    Le 9e art de s’en moquer

    L’art du 9e art, Emmanuel Reuzé. Editions Fluide glacial, 128 pages, 18,90 euros. Pour ...

    Impostures 2: nouveaux détournements de personnages majeurs

    Impostures, tome 2, Romain Dutreix. Editions Fluide Glacial, 56 pages, 14 euros. La bande ...

    Episode III : le réveil du retour de la farce

    La revanche du retour de la guerre du retour contre attaque, Thierry Vivien, éditions ...

    Une autre Voix graphique sur Magda Goebbels

    France 2 a consacré, ce mardi soir, une soirée assez forte à l’instrumentalisation de ...

    Encore de bonnes histoires venues de Fairyland

    I hate fairyland, tome 3 : la ballade de l’amère sucette, Skottie Young (et ...