100 Dessins “pour tous les Charlie du monde” qui viennent de loin

    Nouvelle initiative opportuniste, mais “pour une bonne cause”, autour de Charlie Hebdo.

    rsf Poursuivons notre rubrique des initiatives éditoriales opportunistes ayant fait suite à l’attentat contre Charlie Hebdo. Opportunisme pour la bonne cause, certes, cette fois-ci, concernant ces 100 dessins de Cartooning for peace pour la liberté de la presse, album édité par l’association Reporters sans frontières.

    En effet, les fonds collectés grâce à la vente de cet album “serviront à soutenir les actions de RSF pour tous les Charlie du monde”. Et Cartooning for peace, l’association de dessinateurs créée par Plantu ne manque pas de légitimité sur la question et a fait l’objet, l’an passé du beau film Caricaturistes, les fantassins de la liberté.
    Quant au contenu, ces “100 dessins” sont plutôt de bonne facture, voire tout à fait excellents (à l’image de celui de Mix & Remix qui fait la couv’ ou celui, minimaliste et symboliste du Colombien Vladdo repris plus bas) et offrent un bon panorama du dessin de presse autour du monde…

    En fait, la chose qui pose problème ici – et qui, indirectement, pourrait d’ailleurs poser problème à RSF – c’est qu’il s’agit là d’un album édité… en 2013 et qui est remis en vente en ce début février !  Si l’aspect réédition est clairement précisé sur le site de Cartooning, c’est nettement moins évident pour qui découvre l’album en kiosque !

    La seule nouveauté par rapport à l’édition originale est en effet une jaquette en lettres blanches sur fond noir, qui imite le graphisme du “Je suis Charlie”  et induit forcément en erreur. Effet secondaire, cela donne un côté assez anachronique à l’ouvrage, notamment aux éditos de Plantu, Christophe Deloire (président de RSF) et Kofi Annan qui, bien sûr, ne font aucune référence à l’attentat du 7 février 2015.
    Mais les dessins (et c’est quand même l’essentiel de l’album), conservent en revanche leur qualité de témoignage historique.

    Et puis bon, à défaut, de financer Charlie Hebdo, les acheteurs financeront RSF, ce qui a aussi toute son utilité. Et, a contrario de l’accusation d’opportunisme formulée plus haut, on peut aussi saluer une initiative qui n’a donc pas attendue l’émotion planétaire post-Charlie pour mettre en avant les caricaturistes et dessinateurs de presse !

    rsf-2

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    D’Amiens à Blois et d’un festival à l’autre

    Après Amiens, la semaine dernière, c’est Lyon qui tenait son festival BD ce week-end. ...

    Le bouclage de Charlie Hebdo : “Le Charlie des bonnes raisons”

    Le bouclage du prochain numéro de Charlie Hebdo, à paraître ce mercredi, dans les ...

    Philippine Lomar a toujours du punch

     Philippine Lomar, t.4: Total respect, Dominique Zay (scénario), Greg Blondin (dessin), Dawid (couleur). Editions ...

    Alice Matheson achève sa quête au milieu des morts-vivants

    Alice Matheson, tome 6: l’origine du mal, Jean-Luc Istin (scénario), Philippe Vandaële (dessin), Digikore ...

    La crise de la quarantaine d’Angoulême

    Et ça continue très fort, le pré-Festival d’Angoulême, cette année. Après le clash d’une ...